Des budgets supplémentaires pour les soins de santé

Des budgets supplémentaires pour les soins de santé

Si le budget fédéral 2019 a été approuvé le 24 juillet 2018, 9 millions d’€ supplémentaires ont été dégagés le 16 octobre dernier par le cabinet de la Ministre de la Santé Maggie de Block pour les soins de santé.

Le Conseil général de l’INAMI a approuvé la somme de 9.1 millions complémentaires pour l’année 2019. Ce budget vise à soutenir trois mesures en particulier :

5 millions d’€ pour les enfants atteints d’obésité

Face à l’augmentation alarmante du nombre de personnes en surpoids et obèses, la Ministre de la Santé, Maggie de Block, a décidé d’investir dans la prévention pour aussi réduire ces maladies chez les enfants. A cette fin, 5 millions d’€ ont été dégagés pour améliorer l’accessibilité des visites chez un diététicien en remboursant les séances. Ce montant vise à toucher environ 75 000 jeunes patients.

L’obésité infantile favorise le risque d’obésité, de décès prématuré et de limitations fonctionnelles à l’âge adulte. Cette mesure donne le droit aux enfants obèses d’être suivis par un diététicien pendant 6 séances de minimum 30 minutes. Plus globalement, ces 6 séances correspondent à une durée de traitement de 6 mois et seront prescrites par le médecin traitant.

1.4 millions d’€ pour augmenter le nombre d’équipes mobiles en soins de santé mentale La Belgique compte aujourd’hui 45 équipes mobiles en soins de santé mentale. Ce sont des des équipes pluridisciplinaires généralistes composées de psychiatres, infirmiers psychiatriques, travailleurs sociaux, ergothérapeutes, qui dispensent des soins à domicile pour les adultes atteints de troubles psychiques.

Le nombre d’équipes mobiles en Belgique est aujourd’hui insuffisant. Avec ces 1.4 millions d’€ supplémentaires, la Ministre de la Santé Maggie de Block souhaite, d’une part, créer au minimum huit équipes mobiles supplémentaires et, d’autre part, enregistrer les patients de ces équipes. L’objectif de cette deuxième mesure est de récolter des informations sur les différentes formes de soins de ces derniers (hospitalisations ; consultations externes ; utilisation des médicaments) pour améliorer leur prise en charge.

2.5 millions d’€ pour des projets en matière d’e-santé

Depuis le 16 février 2018, la Ministre de la Santé Maggie de Block travaille à la création d’applications mobiles dans les soins de santé réguliers. 2.5 millions d’€ supplémentaires financeront plusieurs de ces projets.

Le but est de permettre aux patients de devenir copilotes de leur propre santé grâce à ces applications. Ils pourront ainsi suivre eux-mêmes et faire suivre plus rapidement leur état de santé en disposant, par exemple, de leurs données médicales sur leurs smartphones.

La difficulté de cette mesure réside dans le fait qu’à ce jour, aucune réglementation n’existe pour les applications mobiles dans le secteur des soins. La Ministre doit donc s’assurer de leur légalité. A cette fin, elle a créé un « système de validation en forme de pyramide » pour chaque projet, lequel devrait garantir la qualité et la sécurité du patient. Il s’agira par exemple de créer des applications qui surveillent le pouls d’un patient tout en respectant la réglementation en matière de vie privée et de la sécurité des données.

Pour mettre en place ce système de validation, il faut le tester, et 300 000€ de ce budget serviront à financer les centres de tests e-health.

Alix Dehin



Ajouter un commentaire à l'article





« Retour

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies.   J'accepte   En savoir plus