Les métiers de la santé en pénurie à Bruxelles

Les métiers de la santé en pénurie à Bruxelles

Actiris a publié cette semaine la liste des métiers en pénurie en Région bruxelloise en 2017. Diverses catégories d’infirmiers ainsi que les puéricultrices en crèche continuent d’être en pénurie. De plus, d’autres métiers de la santé y font leur rentrée.

La Région de Bruxelles-Capitale est en pénurie de professionnels dans le secteur de la santé, de l’accueil et de l’enseignement, selon l’agence régionale en charge de l’emploi (Actiris). Si différentes catégories d’infirmières sont déjà dans ce cas-là depuis plusieurs années, d’autres métiers ont fait leur apparition comme les médecins généralistes, logopèdes ou les ergothérapeutes...

- [A lire] : Le Conseil Fédéral de l’Art Infirmier propose une formation permanente pour tous

Les infirmiers, toujours en pénurie…

Plusieurs catégories d’infirmiers continuent d’être en pénurie depuis des années, il s’agit ici :

• Des infirmiers brevetés hospitalier ;

• Des infirmiers bacheliers/gradués en pédiatrie ;

• Des infirmiers bacheliers/gradué en gériatrie ;

• Des infirmiers sociaux/en santé communautaire.

Les puéricultrices en crèche et les enseignants de primaire et secondaire sont également dans la liste.

- [A lire] : Bruxelles est à la recherche de puéricultrices

Les nouveaux métiers sur la liste

De plus, de nouveaux métiers de la santé font leur apparition sur la liste. Il s’agit ici des professions comme ergothérapeute, logopède ou médecin généraliste.

D’ailleurs la Région bruxelloise n’est pas la seule à se confronter à une pénurie des métiers de la santé et d’accueil. A Charleroi, une étude de l’atlas socio-économique a présenté récemment des chiffres alarmants sur le manque de médecins généralistes. Ce problème date depuis plusieurs années.

- [A lire] : Le métier d’infirmière en pleine mutation

Une sélection sur 3 critères

Interrogé par La Capitale, Jan Gatz, le porte-parole d’Actiris, explique que ces métiers ont été sélectionnés en fonction de 3 critères : « Il faut qu’on ait reçu au moins 20 offres pour ce métier, que le temps mis pour satisfaire les offres d’emploi dans ces métiers ait été plus long que pour la moyenne des offres et, enfin, que le taux de satisfaction des offres ait été inférieur à la moyenne. »

Lien vers la liste des fonctions critiques publiée par Actiris

La rédaction



Commentaires - 1 message
  • bonjour,je suis actuellement diplomée en tant qu aide-soignante ,je vit sur la région de Liège,malgré ma disponibilité et mon experience,je n ai droit à aucun plan d'embauche et ne parviens pas à me faire engager en tant que telle...je recherche un contrat en CDI,j ai 47ans et je suis prete à accepter un contrat peu importe les horaires et suis prete à dénégager si celà est necessaire.bien à vous....Belmédioni Déborah.

    Chimakaw vendredi 14 septembre 2018 12:55

Ajouter un commentaire à l'article





« Retour

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies.   J'accepte   En savoir plus