Elle utilisait des "articles 60" de son ASBL... pour surveiller son chien

Elle utilisait des

L’assistante de direction d’une ASBL a été licenciée pour fautes graves. Elle avait notamment recours à des articles 60 pour s’occuper de la peinture et du jardin d’un bien privé, ainsi que surveiller son chien. [Un article de monasbl.be]

L’arrêt du 5 juin 2019 de la cour du travail de Bruxelles, repéré par l’Echo, est un cas d’école en matière de mauvaise gouvernance dans une association. Dans une ASBL chargée de la promotion du sport, l’assistante de direction et compagnon du directeur, auparavant célibataire ouvrière dans l’association, a utilisé du personnel de l’ASBL pour des besoins privés. Elle a également "fait prendre en charge par l’association des dépenses personnelles et s’est absentée de manière injustifiée pendant deux mois avec maintien de sa rémunération", rapporte le média.

Cette assistante a été est licenciée pour motifs graves. Parmi ceux-ci, l’utilisation de personnel de l’ASBL “sous article 60” durant leurs heures de travail pour réaliser des travaux dans son habitation telle que s’occuper du jardin, surveiller son habitation ou encore son chien. Outre le fait que ces personnes sous article 60 ne recevaient aucune compensation, elles étaient menacées de ne pas être renouvelées.

"Baissez les yeux dans vos assiettes, mongoles"

"Ce détournement de main-d’oeuvre est aggravé par les propos tenus à leur encontre", continue le quotidien. Exemple : “nulle et ne sait rien foutre, cas sociaux, bande d’incapables, vos gueules, moins que rien, retardés, vos merdes de salaires, sale de nos races, couillons, baissez les yeux dans vos assiettes, mongoles...” La cour a décidé qu’il pouvait s’agir de circonstances aggravantes liées aux autres motifs. En parallèle, elle produisait des attestations "stéréotypées et préimprimées" de travailleurs par d’autres travailleurs et produites par l’assistante, “chantant ses louanges.”

... Lire la suite de l’article sur le site de monasbl.be.



Ajouter un commentaire à l'article





« Retour

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies.   J'accepte   En savoir plus