Fédération Wallonie-Bruxelles : zoom sur les subsides octroyés en 2018

Fédération Wallonie-Bruxelles: zoom sur les subsides octroyés en 2018

La Fédération Wallonie-Bruxelles a publié le traditionnel rapport recensant les subsides accordés en 2018. Au total 1.435.091.312 euros ont été distribués, avec plus de 27.000 subventions au compteur. Alors, quel membre de cette majorité a été le plus généreux ? Focus sur les ministres qui ont travaillé sur notre secteur.

Le parlement de la Fédération Wallonie-Bruxelles (FWB) a reçu, en juin, le rapport relatif à la transparence des subventions octroyées en 2018, entre autres, à des ASBL. L’occasion de voir la répartition des subventions.

27.038 subventions ont donc été versées pour un montant de 1.435.091.312 euros. Les ministres Alda Greoli, Isabelle Simonis et Rachid Madrane ont accordé, en tout, 16.519 subventions pour un montant de 729.087.930 euros.

La Vice-Présidente et Ministre de la Culture, de l’Enfance et de l’Education permanente, Alda Greoli, a accordée 9.032 subventions pour un total de 300.878.875 euros dont 932.395 euros pour l’enfance. Qui a bénéficié de ces deniers publics ? Notamment des centres d’accueil et des droits de l’enfant comme les asbl Chacof, Cadreci ou alors la Code (coordination des ONG pour les droits de l’enfant).

- [A lire]  : Subsides 2017 : quel ministre est le plus généreux en FWB ?

3.530 subventions pour l’Aide à la jeunesse

Rachid Madrane, Ministre de l’Aide à la jeunesse, des Maisons de Justice, des Sports et de la Promotion de Bruxelles, a lui accordé 3.530 subventions pour un montant total de 353.575.497 euros. Il a notamment accordé 298.819.827 euros à l’Aide à la jeunesse (services d’accueil et d’aide éducative, foyers, centres de protection pour mineurs ou organisations de jeunesse) et 16.038.419 euros aux Maisons de justice.

De son côté, Isabelle Simonis, Ministre de l’Enseignement de promotion sociale, de la Jeunesse, des Droits des femmes et de l’Egalité des chances a accordé 3.957 subventions pour un montant de 74.633.558 euros. Pour le Droits des femmes, 789.732 euros ont été déployés pour 77 subventions, tandis que pour l’Egalité des chances 5.071.379 euros ont été utilisés pour 394 subventions. On retrouve dans les subventions à destination des Droits des femmes, des associations de solidarité envers les femmes seules, subissant des violences physiques, morales ainsi que sexuelles.

A noter finalement que le nombre de subventions ainsi que le montant total ont augmenté par rapport à l’année dernière.



Ajouter un commentaire à l'article





« Retour

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies.   J'accepte   En savoir plus