FWB : la Culture et l’Enseignement à nouveau renforcés

FWB : la Culture et l'Enseignement à nouveau renforcés

Le gouvernement de la Fédération Wallonie-Bruxelles souhaite renforcer les collaborations entre la Culture et l’Enseignement. Dans ce sens, il a approuvé, jeudi dernier, l’allocation d’une subvention en valeur de 17.691 euros à plusieurs opérateurs culturels.

Le gouvernement de la Fédération Wallonie-Bruxelles (FWB), sur proposition de la ministre de la Culture Alda Greoli, a approuvé, la semaine dernière, l’octroi de subventions à plusieurs opérateurs culturels. Le but est de renforcer les collaborations entre la Culture et l’Enseignement en inscrivant la culture dans le parcours éducatif de chaque élève.

- [A lire] : Un appel à projets de "lutte contre la pauvreté"

17.691 € octroyés à 7 institutions culturelles

Une subvention d’un montant total de 17.691 € est octroyée à 7 institutions culturelles dans le cadre de l’application de la circulaire du 12 septembre 2006, Gratuité pour les groupes scolaires dans certains musées de la Communauté française. Cette subvention est ventilée comme suit :

- 729 € pour le Musée royal de Mariemont-Morlanwelz ;

- 396 € pour le Musée de l’Orfèvrerie de Seneffe ;

- 184 € pour le Centre de la Gravure et de l’Image imprimée – La Louvière ;

- 2.513 € pour La Fonderie – Bruxelles ;

- 10.380 € pour Le Préhistomuseum – Flémalle ;

- 3.257 € pour le Musée du Carnaval et du Masque – Binche ;

- 232 € pour le Musée de la Photographie – Charleroi.

[A lire] : Un décret pour la Promotion de la citoyenneté et de l’interculturalité

Renforcer le lien social

Cette circulaire est actuellement appliquée dans 13 musées subventionnés par la Communauté française. En accordant l’accès gratuit aux scolaires, tous ces musées bénéficient d’une compensation financière de la part de la Communauté française.

Pour la Ministre Alda Greoli, l’ouverture culturelle participe à la formation des élèves. Elle permet de favoriser le discernement, de renforcer le lien social et d’encourager l’émancipation des étudiants en tant qu’individu et futur citoyen.

- [A lire] : Cohésion sociale, à quelles conditions ?

Plusieurs actions dans le secteur

Ces derniers temps, plusieurs initiatives ont vu le jour dans le secteur de l’enseignement et de la culture à Bruxelles. Le 21 juin 2018, le gouvernement de la FWB a approuvé la réforme du décret du 17 juillet 2003 relatif au soutien de l’action associative dans le champ de l’Education permanente. Cette reforme a été proposée par la ministre de l’Education permanente, Alda Greoli, et vise à renforcer le secteur culturel, vu comme un socle fondamental de la démocratie.



Ajouter un commentaire à l'article





« Retour

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies.   J'accepte   En savoir plus