IPPJ : un code pour harmoniser les pratiques et garantir les droits des jeunes

IPPJ : un code pour harmoniser les pratiques et garantir les droits des jeunes

Le Gouvernement de la Fédération Wallonie-Bruxelles a adopté un arrêté créant un nouveau code pour les IPPJ (Institutions publiques de protection de la jeunesse) visant à clarifier et harmoniser leur travail et leur réglementation.

Sur proposition de la ministre de l’Aide à la jeunesse, Evelyne Huytebroeck, le Gouvernement de la Fédération Wallonie-Bruxelles a adopté le projet d’arrêté relatif au code des IPPJ. Ce code des IPPJ permet de réactualiser, clarifier et rassembler toute la règlementation relative aux IPPJ en un document unique.

3 objectifs

Ce code définit les principes guidant l’action pédagogique des IPPJ, il garantit les droits des mineurs, quelle que soit l’IPPJ dans laquelle ils sont placés et il vise à uniformiser les pratiques des intervenants des IPPJ (en matière d’enseignement, de collaboration avec les autres acteurs notamment les magistrats, avocats et intervenants externes).

Harmoniser le quotidien

Concrètement, ce code régit toute une série de domaines qui touchent à la vie quotidienne en IPPJ : la composition de l’équipe pluridisciplinaire ; les modalités de la prise en charge des jeunes parmi lesquelles l’accueil, les effets personnels dont le jeune peut disposer dans le cadre de la mesure de placement, la pratique religieuse et philosophique, l’enseignement, la santé et l’hygiène, et l’argent de poche ; les modalités des contacts des jeunes avec l’extérieur ; les modalités des sorties ; les fouilles ; la procédure entourant la mesure d’isolement et son contrôle, les droits des jeunes dans ce cadre, les locaux et les conditions dans lesquelles elle se déroule ;…

Informer

Il est également prévu qu’un document reprenant les éléments du code liés aux droits et aux devoirs du jeune durant son placement et au déroulement de sa prise en charge soit rédigé dans un langage accessible et soit remis à chaque jeune lors de son arrivée à l’IPPJ.



Ajouter un commentaire à l'article





« Retour

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies.   J'accepte   En savoir plus