Les Aidants proches actifs, enjeu majeur pour les entreprises ?

Les Aidants proches actifs, enjeu majeur pour les entreprises ?

Toujours sans statut officiel, les aidants proches ne représentent pas moins une grosse partie de la population, qui doit jongler parfois entre travail et aide. Ils peuvent cependant s’avérer être une réelle plus-value pour les employeurs qui savent comment les soutenir. C’est l’objectif que s’est fixé la start-up Collevio, dont la mission est de fournir, au travers de leur employeur, un soutien personnalisé aux aidants proches actifs afin qu’ils puissent combiner sereinement leur vie professionnelle et leur rôle d’aidant, pour le bénéfice des deux parties.

Selon les chiffres de l’Institut de Santé Publique, les aidants proches rempliraient des tâches équivalentes à 150.000 emplois à temps plein. Bien qu’il y ait peu d’études en Belgique, on estime actuellement que 15% des salariés sont aidants proches et que jusqu’à 60 % le deviendront un jour au cours de leur carrière. Cet engagement a des conséquences souvent très lourdes sur les plans personnel et professionnel. Pourtant, garder son emploi devient primordial pour ces salariés aidants, tant sur le plan financier que sur le plan psychologique. En effet, le travail peut devenir une bulle d’air, mais aussi une source de stress supplémentaire. Selon des enquêtes réalisées dans plusieurs pays au sein des entreprises, les aidants proches courent en moyenne 3 fois plus de risques de souffrir de burn-out ou de dépression que l’ensemble des salariés.

« Dans nos sociétés confrontées au vieillissement de la population et à la progression des maladies chroniques, le nombre de personnes ayant besoin de soutien dans la durée ne va cesser d’augmenter. Or, les moyens actuels (et futurs) des systèmes de sécurité sociale ne permettent pas de professionnaliser cet accompagnement. Les aidants proches représentent donc LA solution à ce défi et ni les autorités ni les entreprises ne peuvent se permettre de le négliger, sous peine de gros dommages sur le plan social et en termes de santé publique », commente Sébastien Barthe Batsalle, Business Manager de la start-up Collevio.

- [A lire] : Les aidants proches gagnent à être (re)connus

Une réalité peu connue

C’est une réalité largement ignorée au sein des entreprises belges. Tout comme le fait que dans les entreprises où tous les enjeux liés à cette problématique ont été mesurés, on a constaté deux réalités :

1) D’une part, la situation de l’aidant proche ne donne pas lieu à autant de problèmes (maladie, dépression, démission…) si elle est prise en compte précocement et abordée sans tabou dans l’entreprise
2) l’aidant proche a développé des qualités qui renforcent sa valeur pour l’entreprise : loyauté, empathie, résistance au stress, sens de l’organisation

Et pourtant, force est de constater que leurs besoins ne sont que très peu rencontrés dans les milieux professionnels belges. Car si les aidants proches se soucient du bien-être d’une personne qui leur est chère, qui se soucie des aidants proches ?

Selon une étude réalisée en Flandre en 2016, 88% des aidants proches sont en attente d’un call center spécialisé dans leurs problèmes, 83% aspirent à avoir un coaching spécialisé, 76% souhaitent des formations, 71% des conseils, 63% des informations en ligne sur la législation et les subsides…

- [A lire] : Bientôt une reconnaissance du statut des aidants proches

Collevio

Développée au sein de l’incubateur bruxellois CAREvolution Collevio veut être la société de référence qui innove dans le soutien aux aidants proches actifs professionnellement. Pour mener à bien ses objectifs, Collevio a développé une approche holistique des entreprises construite en 4 étapes « ASAP » :

Analyse : Un CompanyScan de l’entreprise est réalisé sur base d’enquêtes (quantitative et quali) et d’un inventaire des bonnes pratiques dans l’entreprise
Sensibilisation : Un rapport complet, avec une proposition de plan d’action et de communication est fourni aux ressources humaines comme support dans l’implémentation d’une structure d’accompagnement
Action : Le déploiement d’une communication transversale et la mise en route des services Actevio (www.actevio.be) au sein de l’Entreprise
Performance : Un suivi de l’utilisation et du contenu du soutien apporté, comprenant une analyse annuelle du retour sur investissement

« Bon nombre d’employeurs n’ont pas encore réellement pris conscience de l’importance de cette question, mais lorsque nous les abordons, il est rare que la problématique soit évacuée d’emblée », constate Sébastien Barthe Batsalle. « Outre la diminution des coûts liés à la baisse de performance et/ou au départ de certains aidants proches, l’entreprise renforce son image positive en se souciant de ses salariés-aidants proches. »

- [A lire] : Les aidants proches ont un rôle sociétal

Une plateforme

Actevio est mis à disposition des aidants proches actifs au travers de leur employeur. Les services ont été pensés et conçus pour les aidants proches après de longues analyses et recherches. En les accompagnant et les soutenant dans leur rôle d’aidant, Actevio favorise le maintien d’un équilibre entre leur vie d’aidant et leur vie professionnelle.

La plateforme propose plusieurs services :
- une "Infoline" pour trouver des solutions concrètes en direct ou être éventuellement redirigé vers des associations de soutien
- une "Easyline" pour proposer un service de conciergerie et décharger les aidants de diverses tâches organisationnelles, comme la préparation d’un voyage pour une personne à mobilité réduite
- une "Coaching line" qui assure un soutien psychologique et émotionnel
- une plateforme web avec une librairie multimédia, un webshop et ’ l’accès à un certain nombre de prestataires sélectionnés pour l’aménagement du domicile.

Ces services aux aidants proches sont financés par un abonnement annuel qui est payé par l’entreprise qui les emploient et calculé au prorata de son effectif global – ce qui équivaut à mutualiser le « risque ». Plusieurs entreprises ont d’ores et déjà entamé une démarche de ce type, notamment Manpower et Partenamut.

Pour plus d’information : www.collevio.be et contact@collevio.be



Ajouter un commentaire à l'article





« Retour

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies.   J'accepte   En savoir plus