Les associations d’infirmiers indépendants interpellent la Ministre De Block

Les associations d'infirmiers indépendants interpellent la Ministre De Block

La Ministre de la Santé Publique, Maggie de Block (Open VLD), projette d’élargir les activités des aides-soignants en les rendant compétents dans des tâches qui sont actuellement dévolues aux infirmières. Aucune des associations de défense professionnelle d’infirmiers indépendants n’approuve cette nouvelle mesure. Une information qui nous vient de Belga.

Le Conseil fédéral de l’art infirmier (CFAI), le Conseil technique de l’art infirmier (CTAI), l’Union Générale des Infirmiers de Belgique (UGIB) et toutes les autres associations de défense professionnelles de ce corps de métier se sont opposés au projet de modification de l’arrêté royal fixant les activités infirmières pouvant être effectuées par des aides-soignants et dans quelles conditions.

Pour élargir les compétences des aides-soignants, la Ministre souhaiterait ajouter « 150 heures de formation complémentaire » à la formation initiale, explique l’association. L’idée est de faire en sorte que « les aides-soignants réalisent certaines activités infirmières sous la supervision de celles-ci ».

Cependant, pour l’UGIB, ce projet devrait inclure une formation complémentaire de 1280 heures, et non de 150, et être accompagnée « d’un nouveau titre, d’une nouvelle fonction et d’un barème adéquat ». Si ces conditions ne sont pas remplies, l’UGIB préfère ne rien changer en l’état actuel des fonctions des aides-soignants.



Ajouter un commentaire à l'article





« Retour

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies.   J'accepte   En savoir plus