Un décret pour aider et financer les plateformes de soins palliatifs

Un décret pour aider et financer les plateformes de soins palliatifs

Améliorer les soins palliatifs et notamment pédiatriques est une urgence en Belgique ! Pour changer la donne, un décret est en cours de préparation en Wallonie. Son but ? Assurer un financement durable pour les plateformes et garantir voire renforcer l’emploi dans le secteur.


- [A lire] : Elections : les revendications de la Fédération Wallonne des Soins Palliatifs

« La Belgique est reconnue pour son organisation des soins palliatifs. Cependant, depuis 2010, l’absence d’adaptation des équipes de seconde ligne à la population a mis à mal le secteur qui a beaucoup de difficultés à faire face à la demande. Le Fédéral en avait la compétence depuis des années et n’a pas adapté le financement à la population. La Wallonie hérite aujourd’hui de cette situation », a noté Alda Greoli, ministre de la Santé, en Commission.

Et de rajouter : « Faute de personnel en suffisance, les équipes se voient contraintes de dépasser les horaires du personnel afin de ne pas réduire le temps de présence passé auprès des patients, de leur entourage et des acteurs de la première ligne. »

La situation actuelle n’est clairement pas idyllique. La Fédération Wallonne des Soins Palliatifs a d’ailleurs envoyé, il y a peu, ses nombreuses revendications aux autorités. Un soutien renforcé aux équipes soignantes spécialisées  : voilà ce qu’elle attend notamment de nos futurs dirigeants.

- [A lire] : Elections : améliorer les soins palliatifs pédiatriques, une urgence !

Le budget global augmenté de 8 %

« Actuellement, des travaux sont menés en concertation avec le secteur des soins palliatifs afin d’établir un décret qui pérennisera les différentes plateformes et qui permettra aussi d’accueillir, suite à la sixième réforme de l’État, la compétence effective des équipes de soutien multidisciplinaires », a annoncé Alda Greoli.

Le fameux décret prévoit un financement pérenne pour les plateformes, initialement financées en grande partie via des subventions facultatives. Une des missions est également de garantir l’emploi et même de le renforcer pour la Fédération des soins palliatifs, pour les plateformes et pour les équipes de soutien à domicile. « Le budget global des plateformes sera augmenté de 8 %, car l’ensemble du Gouvernement est conscient de l’importance du secteur », a précisé la mandataire cdH. « Le budget de la fédération, lui, sera indexé. »

Le décret suit actuellement son chemin législatif. Si tout va bien et s’il ne rencontre pas d’embûches sur son parcours, il devrait être voté avant la fin de cette mandature.

E.V.

Vous souhaitez nous communiquer une idée de sujet pour un futur article ? Vous désirez exprimer votre opinion sur un fait d’actualité ou dénoncer une situation ? Lecteurs, travailleurs du secteur psycho-médico-social, contactez immédiatement le Guide Social via l’adresse redaction@guidesocial.be.



Ajouter un commentaire à l'article





« Retour

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies.   J'accepte   En savoir plus