Une mise en avant des logements sociaux bruxellois

Une mise en avant des logements sociaux bruxellois

Depuis le 23 janvier, le cycle d’émissions "Archi Urbain" sur BX1 retrace l’histoire des logements sociaux à Bruxelles. Le réalisateur Mister Emma, en collaboration avec l’historien Marc Meganck, tente ainsi de valoriser 12 cités de logements publics dans une perspective architecturale et historique. L’analyse revient aussi sur la question de la rénovation des logements sociaux.

Dans "Archi Urbain", la question des logements sociaux est abordée sous un angle historique et architectural. En valorisant ce type de construction comme faisant partie du patrimoine de la ville de Bruxelles, l’émission s’intéresse à la rénovation des cités de logements, nécessaire pour correspondre aux critères de salubrité modernes. Une occasion peut-être de sensibiliser à cette demande du secteur associatif, alors que le Rassemblement Bruxellois pour le Droit à l’Habitat vient de rendre son dernier bilan sur l’état du logement social dans la capitale.

Des rénovations nécessaires

L’émission s’intéresse à des logements sociaux qui ont tous subi des rénovations, qu’elles soient légères ou lourdes. Elle s’y intéresse principalement du point de vue esthétique, mais met en valeur la nécessité de correspondre aux critères modernes de salubrité.

L’exemple de la rénovation des logements sociaux de la rue Marconi à Forest est ainsi frappant. Les immeubles, construits dans les années 20, ne comprenaient pas de salle de bain dans les appartements. Les locataires devaient donc vivre avec une douche bricolée à côté de leur cuisine. La Cité modèle, construite dans les années 60, a elle aussi dû être rénovée.

La ministre bruxelloise en charge du Logement rappelle donc la nécessité de la rénovation des logements sociaux : "Evidemment, aujourd’hui, il faut rénover ces logements et nous avons dégagé des moyens budgétaires importants pour cela. Nous devons encore veiller à une exécution plus rapide des programmes de travaux." Il s’agit là de répondre aussi à la demande du secteur associatif, qui constate que les habitations des personnes précarisées sont souvent à la limite de la salubrité.

Le logement social, au coeur de Bruxelles

Dans les reportages, la question de l’inclusion des logements sociaux dans la métropole bruxelloise est importante. En effet, Bruxelles a pour particularité, par rapport aux autres villes européennes, d’avoir construit ses logements sociaux au coeur de la capitale plutôt qu’en périphérie. Les portraits des 12 cités de logements sont complétés par des retours sur les actions artistiques et de cohésion sociale qu’a mis en place la Société du Logement de la Région Bruxelloise (SLRB) au sein des cités de logements.

Un vecteur primordial de l’insertion sociale

La question du logement social à Bruxelles est primordiale pour favoriser l’insertion socio-professionnelle de ses bénéficiaires. En effet, les travailleurs sociaux remarquent que le logement peut donner aux personnes précarisées l’élan nécessaire pour mener leurs projets de vie. C’est là aussi l’objectif des initiatives d’Housing First, qui considèrent que le logement est la première condition pour l’autonomie des personnes et connaissent un succès remarquable.

[A Lire]

- Quand même le logement fait défaut
- Un logement décent pour tous... A quel prix pour les associations ?
- Housing First : les accompagnateurs témoignent



Ajouter un commentaire à l'article





« Retour

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies.   J'accepte   En savoir plus