Une nouvelle agence pour la jeunesse en Flandre

Une nouvelle agence pour la jeunesse en Flandre

La semaine dernière, le ministre flamand du Bien-Etre, Jo Vanderzeun, a annoncé la fusion de deux acteurs majeurs du secteur jeunesse en Flandre : Kind en Gezin (penchant de l’ONE) et l’agence en charge de l’aide spécialisée à la jeunesse, Jongerenwelzijn.

Le paysage de l’Aide à la jeunesse est en train de changer au nord du pays. En effet, le ministre en charge, Jo Vanderzeun, vient d’annoncer la fusion de Kind en Gezin et de Jongerenwelzijn, qui fournit une aide spécialisée aux jeunes, comme les jeunes ayant une situation familiale problématique ou les mineurs délinquants. Le ministre a précisé que l’agence s’adressait tant aux enfants, qu’aux jeunes ou à leurs familles. Les objectifs visés : un travail efficace et la possibilité de travailler de façon intégrée.

Une politique intégrée

Le ministre a annoncé que la nouvelle fusion permettrait la création d’une politique d’Aide à la Jeunesse intégrée. La nouvelle agence s’adresse donc aux enfants, aux jeunes, mais également à leurs familles. Les jeunes atteints d’un handicap seront également pris en charge. « Les mineurs et les jeunes adultes handicapés font également partie du groupe cible auquel l’offre est destinée. En outre, le secteur de la santé mentale est également structurellement impliqué. Tout cela pour maximiser la totalité du service et de l’assistance aux enfants, aux jeunes et à leurs familles : le Programme Croissance (Groeipakket), le soutien familial préventif, la garde d’enfants, le placement en famille d’accueil et toute forme d’aide, tant pour les mineurs et jeunes adultes handicapés que la délinquance juvénile. Avec cette offre, les services gagneront également en efficacité. »

- [A lire] : Rachid Madrane présente sa vision de l’Aide à la jeunesse

Une collaboration déjà établie

L’Administrateur Général à la protection de la jeunesse, Stefaan Van Mulders, souligne que la volonté d’offrir de meilleurs services aux enfants, aux jeunes et à leur famille est à l’origine de cette future fusion, prévue pour 2019. Dans les faits, ces deux structures ont déjà l’habitude de travailler côte à côte. « Cette nouvelle agence offre encore plus de possibilités pour soutenir les enfants et les jeunes », explique l’Administrateur.

De meilleurs services

Katrien Verhegge, Administratrice générale de Kind en Gezin, explique que la fusion s’inscrit dans la suite logique de l’évolution du secteur et qu’elle permettra une meilleure prise en charge de tous les publics. « Cela nous donne encore plus de pouvoir pour donner le maximum d’opportunités à tous les enfants, pour affronter des situations difficiles et pour lutter contre la pauvreté infantile. Le gouvernement flamand fait déjà du bon travail. C’est fantastique que nous continuions à travailler sur une politique familiale locale et intégrée à travers les Maisons de l’Enfant, le Groeiepakket, l’Aide à la Jeunesse et tous les autres partenaires. C’est pourquoi la combinaison de toutes les formes de prise en charge de la jeunesse est une décision logique. »

- [ A lire] : La baisse de l’âge du consentement du mineur ne fait pas l’unanimité

La rédaction



Ajouter un commentaire à l'article





« Retour

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies.   J'accepte   En savoir plus