La griotte de la semaine : "Fermeture de 17 maternités : Maggie says relax"

La griotte de la semaine:

Au menu de la griotte de la semaine : des angles droits, des gens jaloux et puis, surtout, un air de Florent Pagny.

Cette semaine, alors que le monde entier reste scotché devant la première saison de Meghan et Harry s’en vont au pays des amas de cabanes, j’ai été, pour ma part, surpris par la virulence des propos de certains acteurs de terrain.

Toujours prompt à défendre la veuve et l’orphelin, j’ai décidé de vaillamment soutenir notre sensible et dévouée Ministre de la Santé… Alors comme ça, on lui tombe dessus, d’une manière sournoise et opiniâtre, par surprise et avec violence, de la même façon qu’une chanson de Florent Pagny s’impose à vous dans un supermarché… ? Et vous n’avez pas honte ?

Tout ce tapage ahurissant, ce ramdam médiatique, cette diarrhée verbale alors qu’il suffisait simplement d’écouter notre chère et tendre : c’est pour notre bien. Là où vous voyez des restrictions liberticides, des coupes budgétaires ou des pertes d’emploi, notre visionnaire y voit quelque chose de plus grand…

Et elle voit quoi exactement ? Elle voit de grands hôpitaux bien droits, avec des soins bien clairs, des couloirs parallèles et des angles à 90° pile poil. Tout ce qui dépasse, on coupe ! Fini le facteur humain, la proximité et toutes ces minauderies de précieux : on veut de l’ordre, de la compliance et des patients qui rentrent dans les cases des lobbies des firmes pharmaceutiques. Le reste ? À la poubelle !

En soi, ce que Maggie vous propose, c’est d’embellir la mariée. C’est d’élaguer, peinturlurer et gommer tout ce qui est disgracieux afin de la rendre plus désirable. Et bien plus qu’une Cristina Cordula de la politique, notre valeureux génie nous propose un modèle économique qui fructifie. Ne voyez-vous pas à quel point ils sont beaux les soins de santé en Belgique ? Ça donnerait presque envie de les privatiser, tant ils sont rentables…

Bref, contestataires de tous bords, quand je repense à la véhémence de vos propos, je n’y vois qu’une seule justification : la jalousie. Laissez-faire ceux qui savent ! Maggie n’a pas besoin de concertation, de dialogue avec les personnes qu’elle pourrait impacter. Non… La seule chose qu’elle veut, c’est qu’on la regarde amoureusement et que, face à son œuvre, on lui dise : c’est magnifique.

M.

[Du même auteur]

- "Maggie a tout compris"
- "Une couverture médiatique"
- "Le prix de la santé"
- "Compsy ou l’art de renflouer les caisses"
- "Les sages-femmes... en toute illégalité"
- "Travailleur social, le pro de la précarité"
- "A votre avis, faire grève, ça marche ?"



Ajouter un commentaire à l'article





« Retour

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies.   J'accepte   En savoir plus