Non-marchand : les montants maintenus en Wallonie

Non-marchand : les montants maintenus en Wallonie

Depuis la formation du nouveau gouvernement wallon, le secteur non-marchand a repris au pied levé les interpellations des ministres en charge, en vue de maintenir les montants accordés par la précédente législature. Le gouvernement actuel en a tenu compte dans son budget pour l’exercice 2018.

Le non-marchand peut enfin un peu souffler : la nouvelle majorité wallonne allouera les mêmes montants au secteur que sa prédécesseur. Depuis le début de l’été, rien n’était moins sûr pour le secteur, qui avait déjà dû batailler ferme tout au long de l’année pour avoir un retour du fédéral et des entités fédérées. L’« affaire » du Samusocial, la rupture de majorité ont bien failli réduire à néant les efforts fournis.

Un montant, oui, mais pour quoi ?

Si le secteur peut se réjouir que les montants prévus restent identiques à ceux avancés par l’ancien gouvernement, il ne sait cependant pas encore où ira l’argent. Comme le précise Christian Masai, porte-parole du Setca non-marchand, « Nous avons nous aussi lu que les montants budgétaires pour l’accord non marchand étaient préservés. Toutefois, nous n’avons aucune certitude qu’ils pourront être consacrés à la revendication unique du front commun syndical, tous secteurs confondus, à savoir réaliser une première étape de réduction collective du temps de travail sans perte de salaire avec embauche compensatoire. D’où notre insistance à vouloir rencontrer rapidement les représentants du nouveau gouvernement en place. Un rendez-vous a enfin été fixé le 12 octobre. »

Les représentants de la CGSLB et de la CSC ont également été contactés, mais n’ont pas encore donné suite.

La rédaction

[A Lire]

- Enfin une réponse de la Wallonie pour le non-marchand
- Où en est le non-marchand ?
- Tout est perdu pour le non-marchand ?
- La manifestation des travailleurs wallons du non-marchand approche
- « Grand succès » pour la manifestation du non-marchand
- 10 à 15.000 travailleurs du non-marchand dans les rues de Bruxelles
- Les infirmières seront présentes en nombre à la manif du non-marchand
- Le printemps du non-marchand démarre !
- Le secteur non-marchand, champion de l’absentéisme
- Nouvelle déception du non marchand à la Région wallonne
- Non-marchand : ça avance à Bruxelles !
- Non-marchand : 2e grande manifestation nationale ce 21 mars
- Le secteur non-marchand martèle : il veut un accord pour 2017
- Non-marchand : les syndicats fustigent le gouvernement wallon
- Le secteur non-marchand en a assez
- Pas de budget pour le non-marchand
- Le non-marchand n’a jamais été évalué à sa juste valeur



Ajouter un commentaire à l'article





« Retour

Pour votre facilité, ce site utilise les cookies conformément à nos conditions générales.