Non-marchand : nouvelle action ce jeudi

Non-marchand : nouvelle action ce jeudi

Ce jeudi 17 décembre, le front syndical du non-marchand organisera une nouvelle action pour protester contre la passivité de la Fédération Wallonie-Bruxelles. Les syndicats dénoncent notamment l’absence de prime d’encouragement pour les secteurs de l’aide à la jeunesse et de l’accueil de l’enfance.

Il y a quelques semaines, le gouvernement fédéral avait annoncé l’octroi d’une prime de 985€ pour le secteur hospitalier. Poursuivant cette dynamique, les régions wallonnes et bruxelloises avaient étendues cette prime à l’ensemble du secteur socio-sanitaire. Si la même démarche a été demandé au gouvernement de la Fédération Wallonie-Bruxelles pour les secteurs de l’aide à la jeunesse et de l’accueil de l’enfance, cette dernière s’est soldée d’un refus. Regrettant ce manque d’attention, le front commun syndical du non-marchand tiendra une nouvelle action place Surlet de Chokier ce jeudi 17 décembre à 12h.

- [A lire] : Aide à la jeunesse : une grève contre l’absence de prime d’encouragement

Un haka et une centaine de manifestants

Pendant la réunion hebdomadaire du gouvernement de la Fédération Wallonie-Bruxelles, une centaine de travailleurs des secteurs concernés se rejoindront pour réaliser un haka, une danse chantée inspirée des Maoris. Avec cette action, les professionnels souhaitent témoigner leur colère et obtenir des mesures effectives. « Le personnel Social-Santé de la FWB n’est pas un personnel de seconde zone  », a expliqué la CNE dans un communiqué de presse.

- [A lire] : Aide à la jeunesse : quelques pistes pour garder la cohésion d’équipe

Une prime et des mesures pour le non-marchand

Si le front commun syndical regrette l’absence d’une prime de remerciement au personnel, il dénonce également une passivité plus générale à l’égard de l’aide à la jeunesse et de l’accueil de l’enfance. Entre autres, un budget de 8 millions en 2021 sous-estimé, une absence de mesures concrètes et un manque de volonté pour entamer des négociations.



Ajouter un commentaire à l'article





« Retour

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies.   J'accepte   En savoir plus