Blues des blouses blanches : une vidéo fait le buzz sur internet !

Blues des blouses blanches: une vidéo fait le buzz sur internet !

À l’occasion du quatrième mardi des blouses blanches, organisé le 26 juin, l’équipe syndicale CNE de Nivelles-Tubize a tourné une petite vidéo aussi originale que percutante. Le personnel soignant y arbore des masques à l’effigie des ministres du gouvernement fédéral sortant.

Denis Ducarme, Charles Michel, Maggie de Block, Didier Reynders ou encore Alexander De Croo. De nombreux représentants du gouvernement fédéral sortant ont fait une apparition remarquée à l’occasion de la quatrième journée de protestation des blouses blanches, qui s’est tenue le 26 juin dernier aux quatre coins de la Wallonie et de Bruxelles. Les mandataires politiques ont en effet été aperçus dans les couloirs d’un hôpital installé en Brabant Wallon… Malheureusement, ce n’était ni en chair, ni en os. Seulement sous la forme de masques portés par des membres du personnel soignant.

En effet, l’équipe syndicale CNE de Nivelles-Tubize a tourné une petite vidéo qui a littéralement créé le buzz sur la toile : elle a été partagée et commentée à de très nombreuses reprises. Concrètement, on y voit des travailleuses arborant chacune un masque représentant un ministre du gouvernement fédéral sortant. Sur leur dos, une partie de message. Le tout rassemblé est aussi clair que limpide : « Messieurs et mesdames, nos chèr(e)s ministres, ne devenez jamais ni malade ni vieux car dans nos hôpitaux le personnel soignant aura disparu ! Extinction de l’espèce prévue fin 2019 ! »

Le combat reprend à la rentrée !

Dans les hôpitaux, les maisons de repos, les soins à domicile, la santé mentale, etc., les nombreux métiers de la santé envoient un message clair aux fédérations d’employeurs et au monde politique : « Les conditions de travail ne sont plus tenables ! Les professions de santé ne sont plus attractives ! On se dirige droit dans le mur ! Il y a urgence. »

Après quatre journées de protestation, le personnel soignant va prendre des vacances bien méritées. Mais, cela ne signifie absolument pas la fin de la grogne des blouses blanches ! Dès la fin août, le front commun définira un plan d’actions à soumettre aux différentes instances, a annoncé la CNE. Le point d’orgue de ce plan sera sans aucun doute le 25 octobre, 2ième anniversaire de la signature de l’Accord social Non Marchand, pour lequel quasi aucune convention d’exécution n’a été signée par les fédérations d’employeurs.

Découvrez la vidéo de la CNE :

[A lire] :
- Mardi des blouses blanches : le cri noir du service hospitalier
- Deuxième journée des blouses blanches : lutter contre le fatalisme
- Grogne dans les maisons de repos : le calvaire des aides-soignants
- "Je suis infirmière. Depuis 4 ans. Et aujourd’hui, j’ai plus envie"
- Mardi des blouses blanches : "Les politiciens doivent nous écouter"



Ajouter un commentaire à l'article





« Retour

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies.   J'accepte   En savoir plus