Comment devenir assistant en psychologie ?

Comment devenir assistant en psychologie?

Après 3 ans d’études, l’assistant en psychologie apporte son aide sur le terrain auprès de différents publics. Acteur hybride du secteur psycho-médico-social, il apprend à s’adapter aux aléas du terrain grâce à un Bachelier professionnalisant.

L’assistant en psychologie est porteur d’un diplôme de Bachelier en Haute Ecole. S’il n’est donc pas un psychologue (la certification exige le niveau Master en sciences psychologiques), il est néanmoins compétent pour intervenir auprès d’un public varié et dans de nombreux secteurs d’activités.

Formation de l’assistant en psychologie

La formation s’effectue en Haute Ecole en 3 ans. La première année, les étudiants apprennent les bases de la psychologie en termes scientifiques, légaux et professionnels. Il faut notamment prévoir des cours de philosophie, d’histoire et de sociologie. En deuxième année, l’étudiant est amené à choisir une option de spécialisation professionnelle :

- psychologie clinique
- psychopédagogie et psychomotricité
- psychologie du travail et orientation professionnelle

Les deuxièmes et troisièmes années couvrent l’enseignement de compétences plus spécifiques aux sciences psychologiques, et l’on retrouve des cours comme : biologie, neurologie, psychologie familiale, études de cas, gérontologie, statistiques... De plus, les formations prévoient un travail de fin d’études (TFE) ainsi que des stages dès la deuxième année.

A la suite d’un Bachelier d’assistant en psychologie, il est possible de s’orienter vers un Master en Sciences psychologiques pour devenir psychologue. Quelques établissements d’enseignement recommandent la réussite d’une année préparatoire avant l’accès au Master. Avant la loi De Block sur le sujet, il était aussi possible de suivre une formation de psychothérapeute mais désormais la pratique de la psychothérapie est réservée aux psychologues cliniciens, médecins et orthopédagogues cliniciens.

[A lire] : Assistants en Psycho : charlatans ou psychothérapeutes en devenir ?

Un travail pluridisciplinaire

Le titre d’assistant en psychologie peut prêter à confusion, mais il n’est absolument pas l’assistant d’un psychologue. En réalité, le terme d’ « assistant » se réfère à la dimension pluridisciplinaire du métier. L’assistant en psychologie doit en effet s’intégrer au sein d’une équipe sociale, médicale ou paramédicale. Il y apporte sa propre analyse qui a la spécificité de comporter une dimension psychologique, axée sur les mesures concrètes à mettre en place grâce à un réseau d’intervenants.

Il est formé à travailler auprès de structures variées en plus des hôpitaux et centres de soins. Ce sont par exemple les crèches, les écoles, centres PMS, mais aussi les entreprises, services publics, le monde associatif... L’assistant en psychologie a aussi la possibilité d’exercer en tant qu’indépendant.

[A lire] : Assistants en Psychologie : et si on s’appelait autrement ?

Quel est son rôle ?

L’assistant en psychologie peut être sollicité pour l’accompagnement psychologique de personnes en difficultés personnelles, sociales, ou professionnelles. Pour cela, il est formé aux techniques de l’entretien. L’assistant en psychologie est aussi capable d’analyser les aptitudes et la personnalité de son public grâce à sa formation particulièrement riche en testing. Cette méthode de travail est l’un des fondamentaux du diplôme d’assistant en psychologie et permet d’obtenir une expérience pratique rapidement.

Pour mener à bien son travail, de l’empathie et une certaine solidité émotionnelle sont nécessaires à l’assistant en psychologie. Il doit surtout être capable de s’adapter à des domaines d’intervention très variés. En effet, en fonction de l’équipe avec laquelle il travaille, les assistants en psychologie peuvent être amenés à réaliser des tâches très différentes. Ainsi, si les débouchés sont nombreux, ils ne le sont pas nécessairement en tant qu’assistant en psychologie, et se situent souvent à la frontière avec d’autres profession comme celle d’assistant social ou d’éducateur spécialisé par exemple.

[A lire] : Mais vous êtes quoi au juste ?



Commentaires - 8 messages
  • Euh, la formation ne se déroule qu'en Haute Ecole, pas à l'Université ! Aussi non nous n'aurions pas besoin d'une année préparatoire si nous continuons un Master (déjà qu'en réalité, on en n'a pas besoin...).

    Elise2505 mardi 24 mars 2015 21:26
  • Bonjour Elise2505,

    En effet, le Bachelier d'assistant en psychologie est spécifique aux Hautes Ecoles. Nous vous remercions pour l'intérêt que vous portez à cet article et pour nous avoir fait part de votre remarque.

    Pour nuancer ce qui concerne le passage d'un Bachelier d'assistant en psychologie à un Master en psychologie: certaines universités (comme l'ULg) proposent des années préparatoires dont certains blocs sont spécifiquement destinés aux titulaires d'un Bachelier d'assistant en psychologie. En Belgique, le passage par une année préparatoire n'est pas obligatoire, mais peut être un atout non-négligeable pour la poursuite d'études à l'étranger (en France, par exemple, il n'existe pas de formation d'assistant en psychologie).

    Bien à vous,
    L'équipe du Guide Social professionnel.

    Modérateur mercredi 25 mars 2015 09:33
  • Bonjour, je suis institutrice primaire et je travaille en collaboration avec un hôpital psychiatrique depuis environ 20 ans, je cherche à réorienter ma carrière mais ne peux me permettre d'arrêter mon travail. Existe t il des formations en horaire décalé qui permettent une approche du type "assistant en psychologie" ? Même si bien sûr je suis consciente que cela ne pourrait remplacer des études traditionnelles.... Merci

    petula mercredi 25 mars 2015 09:56
  • il me semble avoir vu sur le site de l'ulg que automatiquement maintenant les assistants en psychologie doivent passer par une année préparatoire, ce qui n'était pas le cas en 2003 quand je suis sortie de mes études à Liège. On pouvait soit faire direct l'année prépa ou passer une examen mais quand je suis allée voir la matière, j'ai vite déchantée au vu du niveau en statistique qu'il fallait avoir alors que j'avais obtenu une excellente note lors de mon graduat.

    sstéphanie mercredi 7 octobre 2015 14:36
  • Bonjour,

    En ayant un master 1 en psycho, il y aurait-il une équivalence, une possibilité de faire assistante de psychologie ?
    Bien à vous

    Caro56 mercredi 25 mai 2016 19:27
  • "Aussi non nous n'aurions pas besoin d'une année préparatoire si nous continuons un Master (déjà qu'en réalité, on en n'a pas besoin...)"
    Oui car en trois ans, vous en savez plus qu'en cinq années universitaires.
    Lol.

    Oline vendredi 19 août 2016 15:38
  • Parce qu'il y a une différence entre théorie et pratique, donc oui parfois les assistants psy en savent plus en 3 ans qu'en 5 car commencent les stages dès la première année , contrairement aux universitaires pure souche qui sont orientés vers la recherche plus que la clinique. Arrêtez de penser l'Universite supérieure aux Hautes Àcoles, ça ne se compare pas (et je parle en connaissance de cause car j'ai fait les deux)

    Ju23 mardi 3 avril 2018 12:58
  • Bonjour.
    Pourriez-vous m'informer où se trouvent ces écoles ? Si possible, près de Mons.
    Merci d'avance

    Elquijote jeudi 13 septembre 2018 08:02

Ajouter un commentaire à l'article





« Retour

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies.   J'accepte   En savoir plus