"Emploi artificiel" : un emploi sur trois subsidié par l'Etat

1,23 millions d’emplois sont subsidiés par l’Etat en Belgique. Une hausse de 20% en 5 ans.

De 2007 à 2012, si la croissance de l’emploi n’a pas dépassé les 3%, il y a 21% de plus d’emplois subsidiés par l’Etat, rapporte le journal Le Soir ce mercredi. Il y a en effet 200.000 emplois subsidiés par l’Etat en plus depuis 5 ans.

Soutien artificiel

Ces chiffres ont été présentés hier par la ministre de l’Emploi Monica De Coninck (SP.A) à la Chambre et rapportés par le quotidien. D’après la ministre, les chiffres de 2013 ne sont pas encore connus mais risquent d’être inférieurs à 21% vu la suppression de quelques aides à l’emploi. Quoi qu’il en soit, « la question se pose de savoir si l’emploi en Belgique n’est pas artificiellement soutenu par des initiatives publiques », souligne Le Soir.

Répartition des emplois

Les subsides pour l’emploi sont accordés de différentes manières : par l’Onem (aide à l’emploi pour certains publics cibles, comme les jeunes, les chômeurs de longue durée ou les plus âgés, prépension, interruption de carrière…), les titres-services, les réductions de cotisations dans le privé et dans le secteur public et le Fond Maribel (secteur non-marchand).



Ajouter un commentaire à l'article





« Retour

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies.   J'accepte   En savoir plus