Enfants de détenus : le financement du projet "Itinérances" renouvelé !

22/09/21
Enfants de détenus: le financement du projet

Le Gouvernement de la Fédération Wallonie-Bruxelles va renouveler le financement du projet « Itinérances ». Ce projet, mené par la Croix-Rouge en collaboration avec le Relais enfants-parents et les services d’aide aux détenus vise à prendre en charge le trajet des enfants de détenus jusqu’aux prisons quand leurs familles ou leurs proches ne sont pas en mesure de les y emmener. En 2020, 223 enfants ont ainsi pu être accompagnés jusqu’au lieu de détention de leur(s) parent(s).

« Ce type de projet est essentiel afin de maintenir le lien entre l’enfant et son ou ses parents. Il participe aussi à l’objectif de promotion et d’encadrement des relations entre l’auteur détenu et son environnement extérieur, en particulier ses proches. Des conditions nécessaires à la resocialisation du détenu en vue de préparer sa sortie de prison et de lutter contre le risque de récidive », a déclaré la Ministre en charge des Maisons de Justice, Valérie Glatigny.

Grâce au recrutement de bénévoles par la Croix-Rouge et au relais effectué dans les établissements pénitentiaires par le Relais enfant-parent et les Services d’aide aux détenus, des enfants bénéficient de moyens de locomotions et de l’encadrement nécessaire pour rendre visite à leurs parents détenus.

Concrètement, deux volontaires de la Croix-Rouge accompagnent en voiture ou en transport en commun les mêmes enfants depuis leur lieu de vie vers l’établissement pénitentiaire, à raison d’une à deux visites par mois.

- Lire aussi : Paifve : cette prison oubliée

1.223 volontaires ont accompagné plus de 3.500 enfants en visite

Durant ces trajets, les volontaires offrent également à l’enfant un espace de parole indispensable. Une fois arrivés au lieu de détention, les enfants sont alors pris en charge par les intervenants des Services d’aide aux détenus ou du Relais enfant-parent afin d’encadrer la rencontre familiale. Les volontaires de la Croix Rouge raccompagnent ensuite les enfants vers leur lieu de vie une fois la visite terminée. Les trois services échangent régulièrement quant au bien-être de l’enfant.

Le projet, baptisé “Itinérances”, couvre les 18 établissements pénitentiaires de la Fédération Wallonie-Bruxelles ainsi que le centre communautaire pour mineurs dessaisis de Saint-Hubert. Depuis 2004, la Croix-Rouge a formé, soutenu et coordonné près de 1.223 volontaires qui ont accompagné plus de 3.500 enfants en visite à leur(s) parent(s) détenu(s). En 2020, 136 détenus ont bénéficié des services du projet Itinérances et 223 enfants ont pu être accompagnés jusqu’au lieu de détention de son parent.

Le projet est financé à hauteur de 50.000 euros par an par la Fédération Wallonie-Bruxelles. Le Gouvernement, à l’initiative de Valérie Glatigny, Ministre en charge des Maisons de justice, a décidé de renouveler la convention pluriannuelle assurant le financement de ce projet pour une période allant du 1er janvier 2021 au 31 décembre 2024.

- Salaire, formation, débouchés... : découvrez notre rubrique "fiche métier" dédiée aux professions de la santé et du social



Ajouter un commentaire à l'article





« Retour

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies.   J'accepte   En savoir plus