Prix fédéral de lutte contre la pauvreté : votez pour votre projet préféré !

27/10/21
Prix fédéral de lutte contre la pauvreté : votez pour votre projet préféré !

Le prix fédéral de lutte contre la pauvreté soutient et récompense les organisations, initiatives et personnes qui contribuent à une société qui se porte mieux. Vous avez jusqu’au 7 novembre pour donner votre vote au projet qui vous touche le plus et lui donner la chance de remporter le prix de 10.000 euros.

Le prix a été lancé en 2008 par le SPP intégration sociale. Cette année, ce sont les organisations qui favorisent le travail social sur le terrain qui seront mises à l’honneur. Trois candidats par région sont sélectionnés pour un total de neuf.

En Wallonie les nominés sont

  • Conso’Aimable ASBL de Liège : cette association cherche à lutter contre la précarisation et son incidence sur l’accès à une nourriture saine. Ainsi, l’association récolte plus de 700kg de fruits et légumes chaque semaine, distribués gratuitement dans différentes associations liégeoises. Les projets de Conso’Aimable sont de créer une épicerie sociale afin d’être plus stable dans le temps et de regrouper dans un seul lieu un service social, un lieu de rencontre et de service d’aide alimentaire.
  • Le CPAS de La Louvière : Le CPAS a pour objectif de lutter contre la difficulté voire l’impossibilité des femmes en précarité d’acheter des protections hygiéniques. Ces dernières font partie des biens de première nécessité et constituent un coût non-négligeable. Des kits contenants des protections périodiques et des lingettes d’hygiène intime sont proposés dans le cadre du projet “Carte Jeanne” en partenariat avec le réseau associatif de la Louvière. Le rayonnement de ce projet permet de casser le tabou autour des menstruations qui sont encore trop souvent perçues comme un sujet difficile à aborder.
  • Sortir du Bois asbl de Liège : C’est un projet qui a vu le jour lors du premier confinement dont l’objectif est de proposer un toit aux personnes sans-abris. Le processus se réalise en plusieurs temps. Le premier est la réinsertion via des habitats légers (caravanes, roulottes...). La deuxième phase constitue la recherche de logement avec une participation de l’asbl à la garantie locative. Les nombreux partenaires (citoyens, commerçants, artistes, monde associatif...) permettent une sensibilisation élargie aux questions de précarité.

- A lire : Dimanche 17 octobre : journée mondiale de lutte contre la misère

A Bruxelles

  • Microstart Support ASBL : Permettre aux personnes vulnérables qui n’ont pas accès au financement bancaire de se lancer dans l’entrepreneuriat est le projet de l’asbl Microstart Support. La plupart des bénéficiaires souhaitent créer eux.elles-même leur propre emploi faute de propositions adéquates sur le marché du travail. L’asbl propose un microfinancement et un accompagnement gratuit qui assure de meilleures chances de réussite et ainsi la sortie de la précarité
  • CPAS de Forest  : En Belgique, aucune recommandation de bonnes pratiques ou de procédures multidisciplinaires ne sont proposées pour lutter contre le syndrome Diogène (trouble comportemental associant une tendance à l’accumulation d’objets, une négligence de l’hygiène corporelle et domestique ainsi qu’un isolement social prononcé). Le CPAS souhaite développer le projet d’une recherche-action afin de déterminer si ce syndrome touche plus fortement les femmes ou les hommes et d’avoir des chiffres plus réalistes. L’objectif est également de réaliser cette recherche-action en partenariat afin que les recommandations puissent être transposée à toute la région bruxelloise. Une prise en charge coordonnée et pluridisciplinaire permettront une meilleure qualité des soins.
  • Maks vzw : En 5 ans, l’asbl a permis l’intégration des Roms de Bulgarie et de Roumanie sur le marché du travail grâce à l’accompagnement dans la recherche de formations. Son action rayonne également sur l’implication des familles des élèves roms dans l’amélioration de leur intégration dans les écoles à travers le projet DREAMS. Grâce au prix, l’ASBL souhaite organiser des activités culturelles et renforcer l’accompagnement des bénéficiaires.

En Flandre

  • Gemeente Mol : Le constat de l’ASBL concerne les factures scolaires que certaines familles ne payent pas. Pour l’équipe de Gemeente Mol, c’est le signe de difficultés financières. Ainsi, pour lutter contre la sous-protection des familles et la pauvreté des enfants, la travailleuse sociale de l’association est présente dans les 22 écoles de Mol et 3 associations de lutte contre la pauvreté afin de mieux informer les gens de leurs droits sociaux. Les informations sont également à destination des bénévoles des associations qui peuvent ainsi mieux renseigner les bénéficiaires. La travailleuse sociale a développé des procédures simplifiées ce qui profite au fonctionnement de l’administration locale et aux familles.
  • Betonne Jeugd vzw à Anvers : C’est un fait, le nombre de jeunes sans-abris ne cesse d’augmenter. L’asbl Betonne Jeugd a décidé, par nécessité, de se concentrer sur ce groupe cible. L’entre-aide par les pairs est le mot d’ordre de l’association qui les mets en relation afin qu’ils se soutiennent mutuellement. Leur espace propose un lieu de repos, de rencontres et de douche, trois fois par semaine. Les nombreux partenariats permettent l’orientation, l’accompagnement et la récolte de données qui sont transmises aux décideur.se.s politiques.
  • T’ANtWOORD vzw à Turnhout : Le restaurant de quartier mobile de l’asbl propose des plats à emporter abordables et sains. L’occasion est donnée de rencontrer, discuter, conseiller et orienter les personnes qui rencontrent des difficultés. Ce projet est conçu pour et par les personnes en précarité renforçant leur lien avec la société. L’ASBL rencontre régulièrement le coordinateur de la politique d’inclusion et de lutte contre la pauvreté ainsi que l’échevin des affaires sociales. Les principales ressources de l’asbl proviennent de l’engagement enthousiaste de bénévoles et d’organisation qui apportent un soutien financier volontaire.

Vous pouvez visionner une vidéo de présentation de 30 secondes de chacune des asbl afin de vous faire une idée plus précise de ce qu’elles proposent.

Pour voter, rendez-vous sur www.prix2021.be jusqu’au 7 novembre 2021 à 23h59.

Les lauréats seront annoncés lors de la remise de prix officielle, qui se tiendra le vendredi 19 novembre 2021.

- A lire : La fondation Roi Baudouin organise un deuxième dénombrement des sans-abris



Ajouter un commentaire à l'article





« Retour

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies.   J'accepte   En savoir plus