Bulle ASBL : la wasserette mobile créatrice de liens

Bulle ASBL: la wasserette mobile créatrice de liens

Offrir la possibilité aux sans-abris de laver leurs vêtements gratuitement tout en se réchauffant autour d’un bon café, c’est l’idée de Bulle ASBL. Aujourd’hui, cette wasserette mobile a besoin de vous  !


- [A lire]  : Sans-abrisme : "Un manque de moyens et de ressources humaines !"

Laver les vêtements et réchauffer les cœurs

Une camionnette, deux lave-linges, deux séchoirs et du café  : c’est Bulle  ! Trois fois par semaine, la wasserette mobile prend la route pour effectuer ses permanences : à la place Flagey, le lundi, à la Gare Centrale, le mercredi et à la Gare du Midi, le vendredi.

Cette asbl, créé par des jeunes bruxellois, a deux objectifs  : améliorer l’hygiène de vie de ces bénéficiaires et devenir un créateur de lien social. « Il y a beaucoup de personnes qui viennent juste pour prendre un café. Pour eux, c’est l’occasion de discuter, passer un bon moment avec d’autres personnes. C’était l’un de notre but, être un point de rassemblement et de contact », explique Camille, secrétaire bénévole de Bulle.

Du café, les bénévoles de Bulle en ont bien besoin  ! Depuis sa création, la wasserette mobile a lavé environ 6 tonnes de vêtements et effectuer plus de 130 permanences. «  Nos permanences durent généralement quatre heures. Pendant ce temps-là, on a le temps de faire tourner entre 8 et 12 machines  ». Tout en profitant du service de Bulle, les bénéficiaires ont le temps d’aller se laver. «  Nous fonctionnons en tandem avec Rolling Douche, un service de douche mobile. Nous sommes assez complémentaires  !  »

SOS camionnette neuve

Aujourd’hui, Bulle ASBL a besoin de votre aide  ! «  On aimerait acheter une nouvelle camionnette. La nôtre commence à se faire vieille, et, évidemment, une nouvelle camionnette nous donnerait la possibilité de réaliser plus de permanences  », nous livre Camille. Aujourd’hui, la wasserette mobile ne peut répondre à toute la demande, ni couvrir toutes les communes de Bruxelles. «  On aimerait beaucoup stationner Bulle dans d’autres quartiers. Evidemment, ça demande des autorisations et partenariats. Déjà, rien que pour se relier à l’eau et l’électricité ».

Pour cela, ils ont lancé une campagne crowdfunding. «  Au début de notre projet, on a reçu le soutien de pas mal d’organismes  : la Région Wallonne, la Ville de Bruxelles, la Commune d’Ixelles…Mais, comme souvent, ce ne sont pas des subsides pérennes dans le temps. Donc, on relance un nouveau crowdfunding  ». Le premier, lancé en 2016, avait récolté 7.000 euros. Aujourd’hui, leur objectif est plus élevé  : 10.000 euros.

- [A lire]  : Vers l’ouverture d’un abri de nuit pour SDF en Brabant-Wallon

Une équipe de bénévoles et de bénéficiaires

La création de Bulle ASBL est née de l’envie de ses créateurs de montrer que la jeunesse avait envie de faire bouger les choses. «  On voulait créer une asbl solidaire, qui viendrait en aide aux personnes. Puis, on a entendu parler d’un projet en Australie, Orange Sky, qui proposait ce type de services d’hygiène mobile. On a eu envie de le mettre en place à Bruxelles  !  »

L’asbl fonctionne, en ce moment, uniquement avec des bénévoles… et des bénéficiaires  ! «  On est une équipe de 10 bénévoles. Puis, certains de nos bénéficiaires habitués nous aident lors des permanences. Ils sont devenus, peu à peu, bénévoles pour Bulle  », se réjouit Camille.

Vous voulez contribuer à l’achat d’une nouvelle wasserette mobile  ? Il vous reste quelques jours pour participer  ! Cliquez ici pour retrouver la page Facebook de Bulle ASBL. Vous y trouverez tous les détails concernant le crowdfunding.



Ajouter un commentaire à l'article





« Retour

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies.   J'accepte   En savoir plus