Le Conseil d'entreprise du Samusocial reporté

Le Conseil d'entreprise du Samusocial reporté

Après la fermeture du centre pour demandeurs d’asile de Neder-Over-Heembeek, le Samusocial a été contraint de licencier 31 travailleurs parmi les 73 qui sont engagés à présent dans le programme d’accueil des demandeurs d’asile. Le Setca annonce que le Conseil d’entreprise qui devait se tenir ce lundi 4 juin a été reporté au 11 juin.

Une des missions du Samusocial est d’accueillir et d’orienter des nombreux migrants qui demandent l’asile en Belgique. Or, le 24 mars dernier, le gouvernement fédéral a décidé de réduire sa capacité d’accueil pour les demandeurs d’asile. Suite à cette décision, le Samusocial a annoncé dans un communiqué qu’il a été contraint de se séparer de 31 travailleurs, parmi les 73 qui travaillent à présent dans le programme d’accueil des demandeurs d’asile. Le centre fermera le 30 juin prochain.

- [À lire] : La commission d’enquête Samusocial présente son rapport

Engager les discussions

Le Setca vient d’annoncer que le Conseil d’entreprise, censé se tenir ce lundi 4 juin, a finalement été reporté au 11. Le syndicat souhaite pouvoir s’entretenir avec les travailleurs licenciés, ainsi que le gouvernement bruxellois, même si celui-ci n’est pas à l’origine de la décision de supprimer quelque 6.500 places. Yves Dupuis, secrétaire général du Setca, précise pour les groupes SudPresse : « Les ministres bruxellois ne sont en effet pas compétents pour Fedasil, mais nous voulons leur demander leur coopération, car le centre concerné se trouve sur le territoire de la Région. Nous examinerons ensemble des pistes possibles au regard de la loi Renault sur les licenciements collectifs, afin de limiter le nombre de licenciements. »

Le communiqué du Samusocial :

Fermeture du centre pour demandeurs d’asile de Neder-Over-Heembeek : le Samusocial contraint de se séparer de 31 travailleurs

Le Samusocial est contraint de se séparer de 31 travailleurs engagés dans le programme pour demandeurs d’asile suite à la fermeture prochaine du centre de Neder-Over-Heembeek. Cette décision a dû être prise suite à la non-reconduction de la convention par l’agence fédérale Fedasil qui mandatait le Samusocial jusqu’au 30 juin 2018 pour la gestion de 250 places de pré-accueil dans ce centre.

- [À lire] : Samusocial-Cocom : quels sont les liens... douteux ?

La non-reconduction du mandat et la fermeture de ce programme d’accueil font suite à la décision du gouvernement fédéral de fermer plus de 6.450 places d’accueil dans le réseau d’hébergement pour demandeurs d’asile. Le Samusocial mais également Caritas et la Croix-Rouge sont en effet confrontés à la même nécessité de fermer des places dans les programmes dont le financement n’est pas reconduit.

- [À lire] : Samusocial : un futur CA composé de professionnels de terrain ?

42 travailleurs resteront encore engagés dans le programme pour demandeurs d’asile après la fermeture du centre de Neder-Over-Heembeek le 30 juin. La convention signée avec Fedasil nous mandate en effet encore pour l’accueil de 250 demandeurs d’asile dans un centre résidentiel situé à la rue Fritz Toussaint à Ixelles.

Comme le prévoit la procédure Renault qui a été enclenchée, la direction du Samusocial explore toutes les pistes de reclassement du personnel afin de réduire autant que possible les pertes d’emploi.

- [À lire] : Quid de l’« après » Samusocial ?

Le Samusocial se concerte par ailleurs avec l’agence Fedasil afin de s’assurer que la fermeture du centre de transit se fasse de manière graduelle et dans les meilleures conditions possibles, autant pour les travailleurs que pour les résidents.



Ajouter un commentaire à l'article





« Retour

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies.   J'accepte   En savoir plus