Des patients vont donner cours aux étudiants en soins infirmiers

Des patients vont donner cours aux étudiants en soins infirmiers

C’est la rentrée académique et cette année la LUSS, Ligue des Usagers des Services de Santé, et les associations de patients s’y intéressent de très près. En effet, les patients deviennent formateurs ! Dès le 4 octobre, 10 associations de patients seront impliquées dans la formation d’étudiants de 3e bachelier en soins infirmiers de l’HELMO (Liège) en co-animant l’ensemble des heures du cours de « soins chroniques et éducation thérapeutique ».

Dans le secteur psycho-médico-social, des notions d’experts de vécu, d’experts d’expérience, de pair-aidants, de patients partenaires, d’aidant-proches… se font entendre et coexistent.

C’est dans ce contexte que, dès le octobre prochain, des patients aideront les étudiants de 3ème bachelier en soins infirmiers de l’HELMO (Liège) à acquérir le savoir nécessaire sur des thématiques telles que la relation de confiance entre soignant et soigné, la vie au quotidien avec une maladie chronique, le rôle de l’aidant proche et du réseau et les concepts d’éducation thérapeutique du patient.

- [A lire]  : Les pairs-aidants en santé mentale : valoriser l’expertise du vécu

Plus de 30 associations en 2018-2019

Depuis une dizaine d’années déjà, la LUSS, porte-parole des usagers des services de santé et les associations de patients participent à la formation des professionnels et futurs professionnels de la santé. De nombreuses associations ont ainsi eu l’occasion d’intervenir auprès d’étudiants en soins infirmiers, en kinésithérapie, en médecine générale ou encore auprès de professionnels de la santé en formation continue.

Ainsi, durant l’année scolaire 2018-2019, plus de 30 associations de patients (Association des Parents d’Enfants Déficients Auditifs Francophones, Focus Fibromyalgie Belgique ou bien encore Psy’Cause) ont participé à des actions de formation dans 7 hautes écoles, 3 universités et un hôpital universitaire.

- [A lire]  : Le métier de pair-aidant : quand l’intervention sociale est basée sur le vécu

Le but ? Faire évoluer le secteur !

En cette rentrée 2019, la présence de « patients-formateurs » est incontournable et va de pair avec un enseignement des professionnels de la santé qui pousse le secteur à évoluer et à changer de paradigme de soins : le patient, acteur de sa santé ! L’intervention des patients dans la formation des professionnels de la santé permet, de manière concrète, l’amélioration de la qualité des soins pour l’ensemble des patients.

Pour permettre au projet « patient-formateur » de s’étendre et d’apporter un réel changement dans les pratiques de soins, la LUSS et les associations de patients recevront le soutien du Fonds Dr. Daniël de Coninck, géré par la Fondation Roi Baudouin, pendant deux ans. Au terme de ces deux années, un plaidoyer visant à ancrer la participation des patients dans la formation des professionnels et futurs professionnels sera rédigé !

- [A lire]  : Reconnaissance et congé rémunéré pour les aidants proches



Ajouter un commentaire à l'article





« Retour

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies.   J'accepte   En savoir plus