Les aidants proches mieux épaulés en Wallonie

Les aidants proches mieux épaulés en Wallonie

Jeudi dernier, le gouvernement wallon a signé, sur proposition de la ministre Alda Greoli, une convention pluriannuelle à destination de l’ASBL « Aidants Proches ». Le but est d’encourager cette association dans le développement de ses missions et de soutenir les aidants proches qui viennent en aide quotidiennement aux personnes en perte d’autonomie ou malades.

L’aidant proche est une personne (famille, voisin ou ami) qui consacre une partie de son temps à aider quelqu’un qui a besoin de soutien. Selon une étude de l’UCL et la VUB, ces derniers ont un rôle sociétal indispensable et contribuent grandement au système des soins de santé en Belgique. La ministre wallonne de l’Action sociale Alda Greoli a donc souhaité les accompagner davantage. Ainsi, sur sa proposition, le gouvernement wallon a signé jeudi dernier une convention pluriannuelle à destination de l’ASBL « Aidants Proches ». Le but de cette convention est de soutenir cette ASBL afin qu’elle puisse davantage développer des missions en matière d’information, de sensibilisation et de formation.

- [A lire] : Les Aidants Proches gagnent à être (re)connus

Les aidants proches : peu connus, mais essentiels

« Les aidants proches sont des essentiels dans l’accompagnement des situations complexes liées à la perte d’autonomie, à la maladie ou à des accidents de vie. Il peut s’agir de son enfant, d’un frère, d’une mère, d’un voisin, d’un ami,... ils jouent un rôle crucial dans l’attention qu’ils apportent, et ils le font en dehors de la sphère professionnelle ou associative… Trop peu connus et reconnus, les aidants proches sont indéniablement un pilier indispensable du vivre ensemble. L’asbl « Aidants proches » fournit un travail remarquable pour leur apporter l’aide nécessaire, notamment en matière d’information et de sensibilisation », constate la ministre Greoli dans un communiqué de presse.

- [A lire] : Un réseau professionnel franco-belge pour les aidants proches

Une subvention de 540.000 €

La ministre de l’Action sociale a donc décidé de soutenir davantage cette association au travers d’une convention pluriannuelle. L’ASBL « Aidants Proches », qui bénéficiait jusqu’à présent d’une subvention annuelle accordée par son prédécesseur Maxime Prevot, reçoit ainsi la garantie d’un soutien wallon couvrant la période 2018-2020, à hauteur de 180.000 € annuels, soit 540.000 €.

Cet investissement permettra à l’asbl de développer ses missions de sensibilisation, d’information et de formation auprès du grand public et des professionnels. La volonté de la ministre confirme donc les politiques menées par Maxime Prevot, en faisant de l’ASBL « Aidants Proches », « la » plateforme représentative des aidants proches en Wallonie ainsi qu’un centre d’expertise en la matière.

- [A lire] : Les aidants-proches sous la loupe

Le bilan actuel

Les aidants proches sont près de 860.000 en Belgique. Si la moitié d’entre eux fournissent une aide quotidienne, une personne sur cinq y consacre plus de 20 heures par semaine. Les malades très dépendants représenteraient près de 4% de la population. Un chiffre en augmentation, à cause du vieillissement de nos sociétés. Le support d’aidants-proches est donc précieux. Ces personnes consacrent leur temps à aider un proche ayant besoin d’un accompagnement. Selon les chiffres de l’Institut de Santé Publique, ces personnes rempliraient des tâches équivalentes à 150 000 emplois à temps plein. Ils sont donc indispensables à la prise en charge de personnes en manque d’autonomie. Pourtant ces aides précieuses ne bénéficient d’aucun statut juridique, ni reconnaissance, malgré la lourdeur des charges et sacrifices accomplis.

Lien vers le communiqué de presse de la ministre A. Greoli



Ajouter un commentaire à l'article





« Retour

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies.   J'accepte   En savoir plus