Logements sociaux : les directeurs, contents de leur organe de tutelle ?

Logements sociaux: les directeurs, contents de leur organe de tutelle?

La SLRB (Société du logement de la Région de Bruxelles) a interrogé tous les directeurs de sociétés de logements sociaux (SISP) dont elle est l’organe de tutelle. Une enquête de satisfaction qui survient quelques temps après le scandale du Logement Molenbeekois.

Le 18 janvier dernier, la SLRB a envoyé à tous les directeurs de SISP une enquête de satisfaction menée par Deloitte. Pour Yves Leemens, directeur de la SLRB, sa réalisation a pour objectif d’améliorer les conseils de l’organe de tutelle. Chose impossible sans un meilleur dialogue entre la SLRB et les SISP. Un désir d’amélioration couplé à la reprise de la gestion quotidienne du Logement Molenbeekois.

Une remise en question ?

Dans cette enquête, les différents directeurs ont dû dévoiler ce qu’ils pensaient de la SLRB en tant que partenaire stratégique, meneur, fournisseur de services et comme organe de contrôle. Ils ont dû aussi se pencher sur leur relation avec l’organe de tutelle et comment cette dernière pourrait évoluer en mieux. Une initiative qui semble logique, vu l’audition d’Yves Lemmens au Parlement bruxellois. Pour rappel, les députés avaient dénoncé l’attitude laxiste de la SRLB face aux manquements constatés au sein de la société molenbeekoise.

- [A lire] : Logement molenbeekois : la SLRB jugée trop laxiste

Un peu précipité ? C’est, en tout cas, ce que pointe nos collègues du quotidien Le Soir. En effet, les directeurs n’auraient eu que cinq jours pour y répondre, alors que l’enquête représentait plus ou moins 3h30 de travail. « Nous n’avons pas précipité les choses parce qu’il y a le Logement molenbeekois. L’urgence se fait sentir à cause de la fin de la législature. Nous devons préparer l’avenir. Nous devons garder la tête froide et aider le secteur à se professionnaliser », se défend le directeur de la SLRB, interrogé par Le Soir.

A noter que l’organe de tutelle a aussi décidé de réaliser un audit dans chaque société de logements sociaux dont il est chargé.

Logement Molenbeekois : la SLRB remet de l’ordre

Une remise en question qui survient avec la reprise de la gestion quotidienne de la SISP molenbeekoise. On l’apprenait il y a une semaine, la SLRB a décidé de sortir l’artillerie lourde afin de remettre de l’ordre au sein du Logement Molenbeekois . Pour rappel, cette décision intervient après un audit accablant sur la gestion interne de la SISP (procédures d’achat et de marchés publics défectueuses, problèmes dans le calcul des charges des locataires, arriérés locatifs atteignant 2,2 millions d’euros…).

Alain Bultot (PS), directeur historique de la société molenbeekoise, a été écarté, conjointement à Michel Eylenbosch (MR), président du conseil d’administration. La prochaine étape ? Le renouvellement du conseil d’administration.

- [A lire] : Molenbeek : des constats accablants sur la gestion de ses logements sociaux



Ajouter un commentaire à l'article





« Retour

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies.   J'accepte   En savoir plus