Congé pour aidant proche : durée d’interruption augmentée

Congé pour aidant proche : durée d'interruption augmentée

À partir du 1er septembre 2021, la durée maximale d’interruption pour les aidants proches sera augmentée. Découvrez les nouvelles mesures !

Soit 3 mois maximum d’interruption complète :

Cette durée pourra être fractionnée par période(s) de 1 mois ou un multiple. Autrement dit, pour la même personne, il sera possible de demander 1, 2 ou 3 mois maximum d’interruption complète pour, temporairement arrêter de travailler.

Soit, en cas d’occupation à temps plein, 6 mois maximum d’interruption partielle à mi-temps ou d’un cinquième :

Cette durée pourra être fractionnée par période(s) de 2 mois ou un multiple. Autrement dit, pour la même personne, il sera possible de demander 2, 4 ou 6 mois maximum d’interruption partielle pour, temporairement, réduire ses prestations.

Ces nouvelles durées, par personne aidée, s’appliquent à tous les avertissements écrits, transmis à l’employeur à partir du premier septembre 2021 pour lui demander un congé pour aidant proche.

Attention, pour chaque travailleur, la durée maximale de 6 mois d’interruption complète ou de 12 mois d’interruption partielle sur l’ensemble de la carrière reste inchangée !

- Lire aussi :

Aidant proche : "J’ai tout lâché pour m’occuper de ma fille malade"

Après la crise Covid, quel avenir pour les aidants proches ?



Ajouter un commentaire à l'article





« Retour

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies.   J'accepte   En savoir plus