De Block veut transformer les demandeurs d’emploi en infirmiers

De Block veut transformer les demandeurs d'emploi en infirmiers

C’est la nouvelle proposition de la ministre fédérale de la Santé, Maggie De Block. La crise sanitaire a fait perdre à beaucoup de citoyens leur emploi, de la même manière qu’elle a mis en exergue les insuffisances en termes de personnel au sein du secteur de la Santé. Pour répondre à ces deux problématiques, Maggie De Block veut réorienter gratuitement les demandeurs d’emploi vers les postes d’infirmiers.

La crise sanitaire liée à l’apparition du nouveau coronavirus a chamboulé le marché du travail mondial, et la situation n’a pas épargnée la Belgique. C’est pourquoi on chiffre à environ 180.000 le nombre d’emplois qui sont ou seraient menacés. Dans le même temps, le nombre de travailleurs dans le domaine de la Santé est insuffisant.
Alors, la ministre fédérale du secteur veut offrir une solution pour régler ces problèmes. « Nous offrons la possibilité aux personnes qui ont perdu leur emploi pendant la crise du coronavirus de se reconvertir gratuitement en infirmier. Ils reçoivent une compensation pendant qu’ils suivent cette formation de réorientation », a-t-elle indiqué au groupe Sud Presse.

Un élargissement du projet « Formation 600 »

Cette idée de réforme peut être considérée comme le prolongement logique du projet « Formation 600 ». Ce dernier a pour but de permettre aux travailleurs non-qualifiés des hôpitaux, comme le personnel administratif, de devenir infirmier gratuitement. C’est dans une lettre adressée aux partenaires sociaux que Maggie De Block a développé cette idée.

De quoi accroître le nombre d’infirmiers présents sur le terrain, alors que 5.000 postes seraient à pourvoir à l’heure actuelle. La ministre de la Santé affirme en ce sens : « Nous ne voulons pas seulement applaudir chaque soir le personnel soignant. Nous voulons aussi ouvrir tant que possible la voie à davantage de main-d’œuvre sur le terrain ».

Pour l’instant, il reste beaucoup d’inconnues sur le sujet. Comment ces demandeurs d’emplois seront formés ? Combien de temps durera cette formation ? Qui la dispensera ? Autant de questions que les travailleurs et les organisations syndicales ne manqueront pas de poser, après le tollé autour des dernières décisions prises par Maggie De Block. Pour rappel, elle avait décidé de mettre en place la réquisition du personnel soignant en cas de « deuxième vague » et d’autoriser du personnel non qualifié à prodiguer des soins infirmiers. Or, cette proposition semble s’inscrire dans la continuité de ces réformes. Les prochains jours indiqueront si le fossé entre les acteurs de terrain et Maggie De Block continuera de se creuser…

[Sur le même sujet] :
- La fracture entre Maggie De Block et le secteur de la santé s’élargit
- Les nouvelles mesures de Maggie De Block indignent les infirmiers !
- "De Block a-t-elle décidé de partir en guerre contre les soignants ?"
- Maggie De Block : la ministre est dans le viseur, la médecin aussi
- De Block et le personnel de la santé : une longue histoire de désamour
- "Maggie De Block, pourquoi êtes-vous encore à votre poste ?"
- "Le coronavirus dévoile la gestion défaillante des hôpitaux"
- Coronavirus : les soignants vont le payer cher et c’est insoutenable !
- "C’est la première fois que j’ai peur de mourir en allant travailler..."



Ajouter un commentaire à l'article





« Retour

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies.   J'accepte   En savoir plus