L’éducateur qui apprend aux enfants placés à se servir des mots

L'éducateur qui apprend aux enfants placés à se servir des mots

Luc Dubois, éducateur depuis 35 ans, est devenu depuis pas loin de trois ans écrivain pour les plus petits. Par le biais de l’écriture, de ses livres, il raconte les traumatismes des enfants qu’il aide. Sa mission ? Permettre aux enfants placés, comme à ceux qu’il rencontre dans les écoles, de croire en eux. Il désire concilier dorénavant son métier d’éducateur avec celui d’écrivain. Portrait.

Rendre les enfants forts, leur montrer que leur projet n’est pas impossible mais qu’il demande juste de la volonté et de l’audace. Leur donner confiance et foi en l’avenir. C’est ce qu’efforce de faire Luc Dubois, éducateur à la Maison de l’Institut Michotte à Liège. Travaillant depuis 35 ans auprès des enfants et des jeunes placés, il a décidé il y a trois ans de se lancer dans une nouvelle aventure : l’écriture. Son souhait est d’apporter un soutien à ces jeunes en les aidant à concrétiser leurs rêves et en leur montrant son exemple. L’écrivain en devenir a mis du temps avant d’oser retranscrire et publier ses images ainsi que ses mots dans un livre.

- [A lire]  : ChutE, la petite association qui lutte contre le harcèlement scolaire

Permettre aux enfants d’écrire leur histoire

Fort de ses 35 années d’expérience en tant qu’éducateur venant en aide à des enfants placés par le service de l’Aide à la jeunesse de Liège, il a observé comment les mots, les histoires, influent sur les enfants en bien et comment cela pouvait faire évoluer positivement des conflits et des névroses.

Le rôle de l’éducateur, lorsqu’il s’occupe des enfants, est de les accompagner, de favoriser leur développement en leur permettant de s’accomplir mais aussi de parler de leurs différents problèmes familiaux, de santé ou avec les autres. « Je pense qu’il est nécessaire de permettre à l’enfant de créer et de faire les projets qu’il souhaite. De lui permettre d’essayer et lui montrer que lui aussi il en est capable. Moi je me suis toujours dit que je ne pourrais jamais écrire jusqu’au jour où un enfant m’a dit que je le pouvais », raconte Luc Dubois.

- [A lire]  : Une matinée à la Traversée, le nouveau service résidentiel d’urgence

Quels bienfaits pour les plus petits ?

Avec ce projet d’écriture, Luc poursuit plusieurs objectifs. Tout d’abord, stimuler l’audition et la vision de l’enfant tout en développant son attention et sa curiosité. Ensuite, permettre au jeune d’être dans un état de bien-être et de calme. « En tant qu’éducateur, j’essaye de lier mon métier avec ce nouveau domaine et de trouver au moins les solutions pour aider et accompagner ces enfants placés mais également ceux que je croise dans les écoles. Il y a un réel besoin et à terme je voudrais que par mes livres, par les ateliers d’écriture, par ce que je propose, aider un maximum d’enfants. »

Par le biais de ses livres et de son personnage Rosette, il tente de dépeindre les différents sentiments qui traversent les plus petits. Sentiments et histoire qu’il souhaite voir compléter par l’imagination des enfants.

B.T.

- [A lire]  : Paulette, le conte qui explique l’euthanasie aux enfants



Commentaires - 1 message
  • A découvrir!

    supercoolluc lundi 26 août 2019 17:56

Ajouter un commentaire à l'article





« Retour

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies.   J'accepte   En savoir plus