Les soins psychologiques sont désormais remboursés

Les soins psychologiques sont désormais remboursés

La réforme concernant le remboursement des soins psychologiques a finalement vu le jour. À partir d’automne 2018, les patients pourront se faire rembourser 4 consultations. Ceci est un premier pas vers un accès plus facile aux soins de première ligne.

En 2016, la profession de psychologue clinicien a été reconnue par la loi de Maggie De Block en la matière comme profession de soins de santé mentale. Un an plus tard, la ministre fédérale de la Santé déclarait vouloir rembourser l’aide psychologique, pour laquelle elle avait prévu un budget de 22.5 millions. Aujourd’hui, ce projet de remboursement a vu le jour. La ministre De Block annonce dans un communiqué qu’à partir de l’automne 2018, les patients peuvent se faire rembourser 4 consultations de soins psychologiques. Cette mesure permettra de lutter contre l’absentéisme, mais aussi d’accéder plus facilement aux soins de première ligne.

- [À lire] : Loi De Block : les assistants psy se redéfinissent

Un pas historique dans les soins de santé mentale

La ministre Maggie De Block répond à une demande de longue date : le remboursement des consultations de soins psychologiques. La ministre franchit un pas historique dans les soins de santé mentale. La profession de psychologue clinicien a été officiellement reconnue en 2016. Le remboursement de l’aide psychologique pour quelque 120.000 patients suit à présent. « Nous rendons ainsi l’aide psychologique plus accessible et nous évitons de cette manière que certains problèmes psychologiques ne s’aggravent » explique-t-elle.

Grâce à ce remboursement, les adultes souffrant d’affections très courantes, comme les troubles anxieux, la dépression ou l’alcoolisme, pourront plus rapidement être traités. Par le passé, plusieurs années pouvaient s’écouler avant qu’un patient ne reçoive de l’aide psychologique. C’est beaucoup trop long estime Maggie De Block.

- [À lire] : Le payement en question dans la pratique psy

Maximum 4 consultations couvertes

Les patients, envoyés par leur généraliste ou leur psychiatre, pourront désormais compter sur le remboursement d’un traitement de courte de durée. Ce remboursement couvrira 4 consultations maximum. En partant d’un cadre interdisciplinaire, les psychologues et les orthopédagogues cliniciens assureront l’aide psychologique de première ligne.

- [À lire] : La dimension scientifique dans les soins de psychologie

Les psychologues, enfin reconnus

Il aura fallu plus de vingt ans pour que les psychologues et les orthopédagogues cliniciens soient reconnus comme des professionnels de la santé. La ministre fait d’une pierre deux coups : d’une part, ces professions sont reconnues et d’autre part, le premier pas est franchi en faveur du financement de l’aide psychologique pour laquelle un budget annuel de 22,5 millions d’euros est prévu. Le remboursement de l’aide psychologique de première ligne entrera en vigueur à l’automne 2018.



Commentaires - 2 messages
  • Par qui a été écrit cet article? je ne vois pas de signature...
    En accord avec les deux messages précédents...

    Je ne pense pas opportun de lier prescription médicale et thérapie psychologique. Etant psychologue et ayant travaillé avec des médecins, je peux témoigner que tous ne faciliteront pas à leurs patients le passage vers des soins psychologiques. Cela sans faire d'amalgame, d'autres médecins sont à même de faire la part des choses entre leur métier et les compétences autres d'un psychologue. Et par ailleurs, nombre de patients n'ont aucune envie de partager cette information à leur médecin...

    cedan jeudi 21 juin 2018 09:58
  • Bonjour,

    1) Comme précisé, l'article provient d'un communiqué de presse du cabinet;
    2) Le Guide Social est apolitique et neutre et EN CE SENS, relaie toutes les informations du secteur, qu'elles proviennent du terrain ou des ministres de tutelles, des syndicats, des associations, etc.;
    3) Vous voulez nous faire parvenir votre opinion/coup de gueule, etc. par rapport à cette mesure ou d'autres? Envoyez votre texte à redaction@guidesocial.be, nous nous ferons un plaisir de le relayer sur le site.

    Bonne journée,

    Modérateur lundi 27 août 2018 15:37

Ajouter un commentaire à l'article





« Retour

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies.   J'accepte   En savoir plus