Un projet pilote pour créer du logement a été lancé à Bruxelles

Un projet pilote pour créer du logement a été lancé à Bruxelles

L’asbl "Infirmier de rue", en partenariat avec citydev.brussels et d’ autres collaborateurs, lancent la Campagne "400 Toits", un projet pilote visant à créer des logements à faibles coûts pour les personnes sans-abri, à Bruxelles. Jeudi dernier, 2 logements modulaires ont été installés sur un terrain en attente de développement immobilier. Le but de cette campagne est de créer 400 logements d’ici 2020.

L’asbl "Infirmier de rue", en partenariat avec citydev.brussels (organisme public chargé du développement urbain en Région bruxelloise) et d’autres partenaires, développent la Campagne "400 Toits" à Bruxelles. L’objectif du projet pilote ? Créér du logement à faible coût pour des personnes sans-abri. Dans le cadre de ce projet, jeudi dernier, 2 logements modulaires ont été installés temporairement sur un terrain en attente de développement immobilier, afin de susciter l’intérêt des investisseurs et des pouvoirs publics.

Ces installations sont les premiers prototypes de cette campagne qui a comme objectif de créer 400 logements d’ici 2020. Cette chiffre "400" correspond au nombre de sans-abris à Bruxelles calculé en 2014, au début du projet. Actuellement, le nombre de personnes vivant dans la rue est monté à 700. Dans un communiqué de presse commun, les organisateurs de la campagne donnent plusieurs détails sur le projet. Quant à la ministre bruxelloise du Logement, Céline Fremault, elle a indiqué qu’elle a toujours porté un grand intérêt à l’habitat modulaire et selon elle « Toutes les missions de réinsertion et d’accompagnement des personnes sans-abri ne sont possibles que s’il y a du logement », cite l’Avenir.

- [A lire] : Les premiers "casiers solidaires" pour les sans-abris ont été installés à Liège

Le Wald-Cube TM et le Moving Nest, deux studios déplaçables aux normes, sont les deux premiers modules témoins installés sur le site Bridgecity, un terrain appartenant à citydev.brussels, en attente de développement immobilier.

« Les logements modulaires de la Campagne 400Toits sont un projet d’inclusion sociale et de rénovation urbaine. A travers le relogement accompagné de personnes sans-abri, les associations membres de 400Toits veulent contribuer significativement à la fin du sans-abrisme à Bruxelles. Par la même occasion, les logements modulaires déplaçables de qualité permettent d’utiliser des espaces en attente de développement pour créer du logement supplémentaire », déclare Pierre Ryckmans, porte-parole de la campagne.

- [A lire] : La presse généraliste et le sans-abrisme à Bruxelles

Un des partenaires importants dans le développement de ce projet est citydev.brussels, acteur incontournable du développement urbain et grand propriétaire foncier en région bruxelloise. « L’occupation temporaire de nos terrains ou bâtiments en attente de développement immobilier est une démarche nouvelle mise en place depuis quelques années » déclare Antoine de Borman, président de citydev.brussels. « Cette approche permet, en mobilisant au maximum les espaces disponibles, de contribuer à la vitalité créative des acteurs culturels, sociaux ou économiques dans la ville, en particulier dans des quartiers où un processus de revitalisation est nécessaire. »

- [A lire] : Les bons résultats du Housing First en Wallonie et à Bruxelles

Deux types de logements modulaires développés

- Un module baptisé « Moving Nest » : un studio déplaçable de 26m² habitables, en ossature bois. Construit en un mois, il est transportable en camion. Il coûte 18.700€ (HT, hors frais de transport et raccordement). Habitat & Humanisme (Fondation d’Utilité Publique) porte ce projet.

- Un module type « Wald-CubeTM » : un logement individuel écologique, de fabrication locale et économiquement accessible. Il s’agit d’une maison à ossature bois passive, compacte et aux normes d’habitation, avec un délai de construction d’un mois et une enveloppe budgétaire pour la construction de 37.500€ (HT, hors frais de transport et raccordement). L’ASBL Infirmiers de rue porte ce projet.

Les deux modules, installés pour trois mois sur un terrain situé à Bruxelles, seront utilisés pour être présentés à toute personne intéressée. Dès qu’un terrain sera disponible pour une durée minimum

24 mois, la Campagne 400Toits attribuera ces logements, ainsi que ceux à venir, à une association partenaire qui y placera une personne sans abri.

Lien vers le communiqué des partenaires de la Campagne "400 Toits"



Ajouter un commentaire à l'article





« Retour

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies.   J'accepte   En savoir plus