Quel est le salaire d’un assistant social en Belgique ?

Quel est le salaire d'un assistant social en Belgique ?

L’assistant social peut travailler dans une multitude de secteurs : CPAS, enseignement, aide aux adultes en difficulté ou aux personnes handicapées, petite enfance ou bien encore aide à la jeunesse. Mais, quel est le montant de sa rémunération ? Est-elle variable selon les secteurs ? Qu’en est-il des barèmes et de sa prime de fin d’année ? Réponses !

 Découvrez la campagne : "J’aime mon métier" : un focus sur les professionnels du social et de la santé

Le métier d’assistant social consiste à intervenir auprès des personnes de différentes situations (handicapés, endettés, adultes, jeunes, réfugiés, citoyens, etc.) confrontées à des problèmes d’ordre professionnel, médical, financier et familial.

Les missions d’un assistant social sont variées. Il peut réaliser des enquêtes, des entretiens d’aide, ou encore des permanences. Mais ce travail peut également consister en un travail administratif comprenant des recherches de documentation sociojuridique, des rédactions et l’envoi de courrier.

Etant donné la pluridisciplinarité de ce métier, qu’en est-il de sa rémunération  ? Varie-t-elle en fonction des secteurs et de la région  ?

Dans l’enseignement en Fédération Wallonie-Bruxelles

Dans le secteur de l’enseignement, les assistants sociaux qui travaillent au sein des institutions de l’enseignement libre subventionnées par la fédération Wallonie-Bruxelles, spécialement dans les hautes écoles, font partie du personnel paramédical.

A la date du 1er octobre 2021, leur rémunération mensuelle brute indexée de 2% s’élève à 3.041,70€ dans la situation d’un assistant social ayant 0 année d’ancienneté, et va jusqu’à 5.196,17€ pour celui qui a une ancienneté allant jusqu’à 31 ans.

Dans les secteurs relevant de la compétence de la Région wallonne

Les assistants sociaux exerçant leur fonction dans des secteurs relevant de la compétence de la Région wallonne, tels que les institutions ou services pour adultes en difficulté et personnes handicapées par exemple, perçoivent la même rémunération quel que soit le secteur dans lequel ils exercent.

Leur rémunération mensuelle, en date du 1er octobre 2021, va de 2.436,22€ brut pour 0 année d’ancienneté jusqu’à 4.292,13€ brut lorsqu’ils ont plus de 27 ans d’ancienneté.

Ceci est également le cas pour le service des aides familiales et aides seniors. Les assistants sociaux sont repris dans le personnel social. Leur salaire est identique à celui d’un infirmier social.

En ce qui concerne les autres Secteurs relevant de la compétence de la Fédération Wallonie-Bruxelles

 Les services de Promotion de la Santé à l’école

Concernant d’autres services tels que la promotion de la santé à l’école, les assistants sociaux travaillant au sein des établissements scolaires subventionnés par la Fédération Wallonie-Bruxelles sont repris dans le personnel social.

Depuis le 1er janvier 2022, la rémunération brute d’un assistant social sans ancienneté est fixée à 2.494,85€ et va jusqu’à 4.395,42€ pour celui qui dispose d’une ancienneté de plus de 27 ans.

 Le milieu d’accueil d’enfants, les crèches, etc.

En date du 1er janvier 2022, la rémunération des assistants sociaux exerçant leurs fonctions au sein d’un établissement d’accueil de l’enfance (petite enfance ou accueil extrascolaire), s’élève à 2.612,26€ pour un assistant social sans ancienneté, et va jusqu’à 4.412,01€ pour un assistant social ayant 29 ans d’ancienneté à son actif.

 Les services d’aide à la jeunesse

Les assistants sociaux qui travaillent au sein d’une institution fournissant des services d’aide à la jeunesse, ont une rémunération mensuelle brute identique à celle des éducateurs et des assistants en psychologie.

De plus, il faut savoir qu’une allocation spéciale de 74,84€ dont bénéfice le personnel travaillant dans ces établissements s’ajoute au montant de la rémunération.

Celle-ci s’élève donc, depuis le 1er février 2022, à 2.584,69€ pour un assistant social sans ancienneté, et va jusqu’à 4.455,86€ pour le cas d’un assistant social témoignant d’une ancienneté de plus de 27 ans.

 Dans les CPAS wallons et bruxellois

« Le salaire d’un assistant social est calculé sur base de l’échelle barémique BH1 conforme aux barèmes des administrations locales de la Région Bruxelles-Capitale avec un salaire mensuel brut qui peut varier en fonction de la valorisation des expériences professionnelles antérieures ainsi que de la réussite de l’examen linguistique SELOR », précise Mehdi Fargaoui, Expert en recrutement et évaluation des compétences au CPAS de la Ville de Buxelles.

En Région wallonne l’échelle B1 équivaut à minimum 2.615,40 euros bruts mensuels indexés au 1er juillet 2021.

 Lire aussi : Vous êtes travailleur social et vous souhaitez intégrer un CPAS ? Voici tout ce que vous devez savoir !

Une prime de fin d’année  ?

Concernant la prime de fin d’année, pour la plupart des secteurs énoncés dans cet article, le montant de cette prime varie en 100€ et 1.000€.

Et pour aller plus loin :

[Regardez]

[Ecoutez]

 La totalité du podcast de Fiona, assistante social dans le secteur du sans-abrisme en cliquant sur ce lien

[Découvrez les fiches métiers dédiées à la profession d’assistant social] :
 Formation, débouchés, contrats… : découvrez le métier d’assistant social
 Quelle formation pour devenir assistant social en Belgique ?
 Vous êtes travailleur social et vous souhaitez intégrer un CPAS ? Voici tout ce que vous devez savoir !
 L’importance de la déontologie pour l’assistant social
 Quel est le travail de l’assistant social de CPAS en ILA ?

[Découvrez des témoignages d’AS] :
 "Je suis fière lorsque je peux aider une personne à atteindre ses objectifs"
 "Le travail en planning familial ? Il n’y a pas de routine !"
 Assistantes sociales indépendantes : "Pour retrouver l’essence de notre métier"
 Fiona, assistante sociale : une reconversion professionnelle au service des SDF
 "Le métier d’assistant social n’est pas un sacerdoce"
 "Je ne pensais pas qu’on pouvait avoir autant d’impact dans la vie des gens"
 "Assistant social de formation, je suis devenu directeur d’une maison d’accueil"
 "Mon job ? Offrir un soutien émotionnel aux mineurs étrangers non-accompagnés”

[Découvrez les autres professions du secteur psycho-médico-social] :
 Les témoignages
 Les fiches métiers

www.jaimemonmetier.be



Commentaires - 3 messages
  • Quel beau métier en effet que nous pratiquons! Mais quelle tristesse (avec tout le respect que j'ai envers ce secteur) de le voir souvent/trop souvent réduit au travail en CPAS. Le métier d'assistant.e social.e est tellement varié, polyvalent et ne se réduit pas à octroyer des aides. C'est avant tout revendiquer des droits sociaux et faire en sorte qu'ils soient respectés, offrir une écoute et une aide, faire preuve d'empathie, de patience. Etre au service de. Mais pas faire à la place de. Merci de valoriser notre métier mais merci aussi de ne pas réduire ce métier à un secteur. Pour avoir travaillé dans divers secteurs, le travail en CPAS n'a rien à voir avec le travail au sein d'une école, d'un service d'accompagnement, d'un service de l'aide à la jeunesse,... Il y a des points communs mais aussi des grands points de distinction. Il est utile de le préciser, notamment pour les futurs étudiants qui voudraient en faire leur métier.

    Valky mardi 15 mars 2022 10:33
  • Bonjour !

    Merci pour votre commentaire.

    Le Guide Social met tout en oeuvre pour proposer une vision diversifiée du métier d'assistant social. Nous avons notamment réalisé une série de témoignages de travailleuses et travailleuses (articles écrits, podcast et vidéos). Elles et ils travaillent dans une série de secteurs très diversifiés.

    Bien à vous,

    La rédaction du Guide Social

    Rédaction du Guide Social mardi 15 mars 2022 11:29
  • Bonjour,

    J'ai une question concernant la différence de salaire entre deux CPAS bruxellois alors que les barèmes sont supposés être les mêmes :

    - CPAS de Woluwe - Saint - Lambert:
    Barème BH sans anciennetés 2.484,61 euros;

    - CPAS de Schaerbeek:
    Barème BH sans anciennetés 2.442,99€.

    Et je constate aussi cette différence pour d'autres catégories de profession : infirmière, aide-soignant... et d'autres barèmes (B, A, B4, CH2,...).

    Vous pourriez me donner une explication, s'il vous plaît.

    Je vous remercie d'avance.

    Cordiales salutations.

    Morsupion mardi 19 avril 2022 13:50

Ajouter un commentaire à l'article





« Retour

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies.   J'accepte   En savoir plus