Quel est le salaire d’un infirmier en Belgique ?

Quel est le salaire d'un infirmier en Belgique ?

Soins à domicile, hôpitaux privés et soins psychiatriques, maisons de repos, écoles ou encore secteur social : comment varie le salaire des infirmiers et infirmières ? Découvrez dans cet article la rémunération à laquelle vous pouvez prétendre en fonction de votre diplôme, de votre fonction, de votre secteur d’activités mais aussi de votre ancienneté ! Sans oublier aussi le fameux barème IFIC.

 Découvrez la campagne : "J’aime mon métier" : un focus sur les professionnels du social et de la santé

Au cours de la crise sanitaire récente, un focus particulier a été mis sur le métier d’infirmier.

L’infirmier est présent pour stabiliser, améliorer ou rétablir la santé du patient. Quel que soit l’âge, la condition mentale, sociale ou physique du patient dont il doit s’occuper, l’infirmier est responsable de l’ensemble des mécanismes de soins qui lui sont prodigués.

Son rôle est important tant dans un cadre social que physique ou psychique pour le patient. L’infirmier peut exercer, par conséquent, ses fonctions au sein de secteurs totalement différents les uns des autres.

Qu’en est-il de la rémunération de ceux que la crise sanitaire a mis en avant plan de l’actualité  ?

La rémunération des infirmiers est scindée entre les infirmiers dont la rémunération est soumise au barème IFIC et ceux qui ne le sont pas.

Le barème IFIC est un modèle de classification de fonctions auxquelles les barèmes concernant les soins de santés ont été attribués. La méthode IFIC répartie les fonctions dans des catégories de fonctions établies. Pour ces catégories de fonctions, des échelles salariales sont associées.

Ces barèmes sont encore en cours d’insertion au sein de nombreuses institutions ou associations. L’infirmier soumis au barème IFIC ne bénéficie pas du barème-cible.

Par conséquent, comment varie leur salaire  ? Est-ce réellement en fonction des secteurs dans lesquels ils exercent leurs fonctions  ? Ou existe-t-il d’autres facteurs ?

Infirmiers non-soumis au barème IFIC

 Infirmier à domicile

La rémunération des infirmiers occupés dans un service de soins infirmiers à domicile en date du 1er janvier 2022 est fixée de la manière suivante :

Les infirmiers brevetés, dans un service de soins infirmiers à domicile, perçoivent une rémunération brute mensuelle allant de 2.234,79€ à partir de 18 ans ou lorsqu’ils ne disposent d’aucune ancienneté. Elle va jusque 3.511,20€ lorsque le travailleur a 31 ans d’ancienneté.

La rémunération brute mensuelle des infirmiers bacheliers s’élève à 2315,98€, pour un infirmier commençant à l’âge de 20 ans ou qui n’a aucune ancienneté, et va jusque 3.819,39€ pour l’infirmier ayant plus de 27 ans d’ancienneté.

Il existe une catégorie reprenant la rémunération de l’infirmier bachelier social et en possession d’un diplôme de spécialisation supplémentaire, de l’infirmier en chef adjoint et de l’infirmier responsable d’une équipe de moins de 7 équivalents temps plein. Leur rémunération mensuelle brute s’élève à 2.509,91€ pour un des infirmiers se trouvant dans cette catégorie qui a moins 23 ans ou sans ancienneté. Et va jusqu’à 4.421,95€ pour un infirmier ayant plus de 27 ans d’expérience.

Quant à la rémunération d’un infirmier en chef responsable d’une équipe de soins infirmiers comprenant au moins 7 équivalents temps plein, elle s’élève à 2.692,60€ pour celui qui a zéro année d’ancienneté ou qui commence à l’âge de 23 ans. Elle va jusqu’à 4.421,95€ pour l’infirmier en chef disposant d’une expérience de plus de 27 ans.

 Infirmiers dans les hôpitaux privés et soins psychiatriques

A la date du 1er janvier 2022, l’infirmier breveté qui exerce ses fonctions au sein de ces institutions perçoit une rémunération mensuelle brute indexée s’élevant à 2.315,98€ lorsqu’il ne dispose d’aucune ancienneté. Cette rémunération va jusque 3.819,39€ lorsque l’infirmier breveté a une ancienneté de plus de 27 ans.

L’infirmier bachelier quant à lui, perçoit une rémunération brute mensuelle de 2.509,91€ lorsqu’il n’a aucune ancienneté et va jusqu’à 4.421,95€ pour celui qui a une ancienneté de plus de 27 ans.

L’infirmier chef adjoint, lui perçoit, 2.821,12€ en début de carrière, et cette rémunération mensuelle évolue jusqu’à atteindre 4.421,95€ après 27 années d’ancienneté.

La rémunération d’un infirmier en chef exerçant au sein de ces établissements est de 3.326,24€ lorsqu’il n’a aucune ancienneté et s’élève à 4.637,00€ lorsqu’il atteint 27 ans d’ancienneté.

Les rémunérations des différentes catégories d’infirmiers sont identiques à celles des infirmiers exerçant leurs fonctions dans des maisons médicales.

 Infirmiers dans les établissements telles que les maisons de repos, maisons de repos et de soins résidences-services, les centres de jour, les centres de jour pour personnes âgées

A la date du 1er janvier 2022, au sein de ces établissements, la rémunération mensuelle brute d’un infirmier breveté et d’un infirmier bachelier est identique à celle des infirmiers exerçant dans les hôpitaux privés et soins psychiatriques.

Cependant, la rémunération des infirmiers porteur d’un diplôme d’infirmier social ou d’infirmier bachelier possédant un diplôme de spécialisation supplémentaire, lorsque ces diplômes sont requis pour l’engagement perçoivent une rémunération mensuelle brute de 2.692,60€ lorsque l’infirmier n’a aucune ancienneté. Elle s’élève à 4.421,95€ lorsqu’il a une expérience reconnue de plus de 25 ans.

Infirmier soumis au barème IFIC

Au 1er janvier 2022, les infirmiers dont la rémunération est soumise au barème IFIC perçoivent la même rémunération en fonction des catégories auxquelles ils font parties et non pas suivants leurs diplômes ou leur spécialisation.

Les infirmiers exerçant leurs fonctions dans un hôpital, qui effectuent des soins à domicile ou dans une maison médicale perçoivent une rémunération brute mensuelle indexée allant de 2.828,04€ lorsqu’ils n’ont aucune ancienneté et jusque 4.467,48€ lorsqu’ils ont une ancienneté allant jusque 35 ans.

Les infirmiers chef-adjoint dans les services de soins résidentiels, de soins à domicile, dans un hôpital ou dans une unité, ont, quant à eux, une rémunération mensuelle brute indexée qui s’élève à 3.303,44€ lorsqu’ils n’ont pas d’ancienneté et peut aller jusque 5.299,78€ pour une ancienneté de 35 ans.

Quant à la rémunération des infirmiers en chef dans un service de soins à domicile, dans un hôpital ou encore dans une unité ou dans un centre psychiatrique, celle-ci s’élève à 3.571,63€ lorsqu’ils ne disposent d’aucune ancienneté et va jusque 5.484,84€ lorsqu’ils disposent d’une ancienneté de 35 ans.

Le barème IFIC d’un travailleur est le résultat d’un calcul incluant trois paramètres qui sont  : les anciens barèmes applicables majorés de certains composants salariaux, les barèmes-cibles applicables et le pourcentage Delta applicable pour la période concernée.

Par conséquent, les barèmes IFIC font l’objet d’une indexation qui se fait en 3 étapes  :

  1. L’indexation des différentes composantes du barèmes de départ des Conventions Collectives sectorielles.
  2. L’indexation des barèmes-cibles qui sont à 108,24% à la date 1er janvier 2022
  3. Le recalcul des barèmes IFIC en fonction des règles de calcul

Dans le milieu scolaire

Les infirmiers exerçant leurs fonctions au sein des services de promotion de la santé à l’école sont repris dans le personnel paramédical et social.

Le 1er janvier 2022, la rémunération mensuelle brute d’un infirmier breveté s’élève à 2.302,08€ lorsqu’il ne dispose d’aucune ancienneté. Cette rémunération s’élève à 3.796,47€ lorsque celui-ci dispose de 29 ans d’ancienneté.

L’infirmier bachelier de ce milieu perçoit une rémunération allant de 2.494,85€ en début de carrière à 4.395,42€ lorsqu’il a une ancienneté reconnue de 29 ans.

Un infirmier bachelier avec spécialisation bénéficie d’une rémunération située entre 2.676,45€ lorsqu’il n’a pas d’ancienneté et 4.395,42€ lorsqu’il dispose de 29 ans d’ancienneté.

Dans le milieu social

Dans le milieu social, se situent les infirmiers au sein des services d’aides aux justiciables qui sont agréées par la Région wallonne et par la Fédération Wallonie-Bruxelles.

Ils sont repris dans le personnel psycho-médicosocial.

Le 1er janvier 2022, le salaire d’un infirmier breveté au sein de ces services est de 2.293,08€ lorsqu’il n’a aucune ancienneté. Cette rémunération s’élève à 3.781,60€ lorsqu’il a 29 ans d’ancienneté.

Quant à l’infirmier bachelier perçoit une rémunération mensuelle brute indexée allant de 2.484,09€ lorsqu’il débute jusqu’à 4.378,15€ lorsqu’il atteint 29 ans d’ancienneté.

En conclusion...

La rémunération prévue pour un métier aussi multidisciplinaire que celui d’infirmier varie en fonction de critères tels que l’application ou non du barème IFI dans le milieu des soins de santé ainsi que le secteur d’activité dans lequel l’infirmier exerce sa fonction.

Pour les infirmiers rémunérés selon le barème IFIC, la rémunération se situe en moyenne entre 2.200€ pour l’infirmier débutant et 4.700€ pour l’infirmier ayant une expérience reconnue de plus de 27 ans.

Pour la catégorie des infirmiers dont la rémunération est exemptée de l’application du barème IFIC, le salaire mensuel se situe entre 2.800€ pour le débutant et 5.500€ pour l’infirmier expérimenté de plus de 35 ans.

Dans les autres secteurs, la moyenne se situe entre 2.300€ pour l’infirmier débutant et 4.400€ pour celui qui a une expérience de plus de 29 ans.

Le niveau de rémunération d’un infirmier est donc susceptible d’être très différent selon le secteur d’activité ainsi que l’expérience de l’infirmier concerné…

Et pour aller plus loin :

[Regardez]

[Ecoutez]

 La totalité du podcast de Denis, infirmier hospitalier en cliquant sur ce lien

[Découvrez les fiches métiers dédiées à la profession d’infirmiers] :
 Formation, missions, débouchés, spécialisations… : découvrez le métier d’infirmier
 Quelles sont les études pour devenir infirmier en Belgique ?
 Infirmier en soins généraux : métier en pénurie, nombreux débouchés
 Devenir infirmière indépendante en Belgique : les étapes-clés
 Devenir infirmier indépendant : les conseils pratiques d’un professionnel

[Découvrez les autres témoignages d’infirmier.ère.s] :
 "A travers le soin, nous créons une intimité avec le patient"
 Soins palliatifs : "On ne peut pas rater une fin de vie... c’est trop précieux"
 Charlyne, infirmière à domicile : "Sans passion, difficile de tenir sur la longueur !"
 "Voici comment je suis devenu infirmier psychiatrique"
 Louise et Eva, infirmières de rue : "On adore le soin mais on préfère le prendre soin"
 Interview de Laura Vaudon, Maitre de Formation Pratique à la HELHa

[Découvrez les autres professions du secteur psycho-médico-social] :
 Les témoignages
 Les fiches métiers

www.jaimemonmetier.be



Commentaires - 2 messages
  • Petite question : quand un métier est en pénurie de main d'oeuvre, les salaires n'augmentent pas pour attirer et conserver les salariés ???
    Le principe de l'offre et de la demande ne joue que pour les énergies et pas pour cette profession ?
    Je connais de plus en plus d'infirmiers qui vont travailler en Suisse ou au Luxembourg et qui reçoivent plus du double en net que leur ancien salaire Belge...

    Frankp vendredi 25 mars 2022 14:39
  • Très intéressant (mais très théorique) tous ces chiffres... Après 17 ans d'hôpital, j'ai été engagée dans le secteur scolaire. Malheureusement, le secteur public en Belgique ne reprend AUCUNE ANNEE d'ancienneté... Et après 32 ans de travail comme infirmière, j'y gagne 1700 €/mois (NET)...
    Motivant tout ça, non?

    lacoppe jeudi 31 mars 2022 11:26

Ajouter un commentaire à l'article





« Retour

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies.   J'accepte   En savoir plus