Coronavirus : une aide-soignante et une infirmière sont décédées

09/04/20
Coronavirus: une aide-soignante et une infirmière sont décédées

Après la mort tragique d’Isaura Castermans, infirmière de 30 ans, la Belgique déplore le décès de deux autres professionnelles de la santé. Une aide-soignante d’une maison de repos à Forest et une infirmière qui travaillait également dans un home, à Enghien, ont succombé des suites du Covid-19.

En première ligne dans la lutte contre la pandémie qui frappe durement notre pays, deux professionnelles de la santé, toutes les deux actives dans une maison de repos, ont été emportées par le coronavirus.

La première victime est une aide-soignante de la Maison de Repos ainsi que de Repos et de Soins du Val des Roses à Forest. La dame, âgée de 56 ans, travaillait depuis 2014 dans une unité de soins pour personnes âgées désorientées. « Nous présentons nos plus sincères condoléances à la famille et à ses proches, et vivons ce deuil avec toute la communauté du Val des Roses. Ce décès et notre douleur sont un nouvel appel à des mesures d’urgence pour protéger le personnel en maison de repos et les résidents », a déclaré le bourgmestre de Forest, Stéphane Roberti, propos diffusés sur le site de RTL.

Françoise Soamaro est l’autre victime. Originaire de Wallonie Picarde, cette infirmière de 49 ans travaillait au sein du home Saint-Nicolas, installé à Enghien et géré par le CPAS de la cité d’Arenberg. Le lieu accueille 140 pensionnaires. Selon la Dernière Heure, la soignante était affaiblie par des problèmes de santé antérieurs.

Une infirmière de 30 ans, 1ère victime parmi les soignants

La Belgique recense désormais le décès de trois professionnelles de la santé. La première soignante qui a succombé au Covid-19 était Isaura Castermans, une jeune infirmière d’à peine 30 ans. Originaire de Genk dans le Limbourg, elle était sportive, n’avait jamais eu de problèmes pulmonaires, était en pleine santé. Rien n’aurait laissé présager cette funeste issue. Et pourtant… Le jeudi 26 mars, la soignante s’était éteinte à l’hôpital. Deux jours plus tôt, les premiers symptômes de la maladie s’étaient déclarés chez celle qui travaillait dans un centre de soins pour personnes âgées.

« Un gros rhume » qui a rapidement pris une tournure alarmante le jour suivant, le virus se propageant jusqu’à son cœur. « Nous l’avons vue être emmenée sur une civière. À sa couleur, on se doutait que la situation était critique », avaient témoigné ses parents dans les colonnes du Het Belang van Limburg. Le lendemain de son arrivée à l’hôpital, Isaura Castermans perdait sa bataille contre le Covid-19…

Le monde médical compte désormais trois décès parmi ses "troupes". Des troupes envoyées au combat sans armes suffisantes...

[Sur le même sujet] :
- Soigner ou se protéger : un dilemme de chaque instant pour le personnel en première ligne
- Isaura Castermans, infirmière de 30 ans, est décédée
- "Je suis vue comme une pestiférée", témoigne une infirmière
- Coronavirus : "Hier, j’ai tué mon patient", témoigne un infirmier
- "Terrassons le coronavirus et la marchandisation de la santé"
- "Ces pieds de nez, c’est à nous soignants sur la ligne de front que vous les faites"
- "Aujourd’hui, je suis Belgique, soignant et solidaire !"
- Covid-19 : "Supprimez nos stages infirmiers et faisons du volontariat"
- Coronavirus : l’inquiétude des étudiants infirmiers actuellement en stage



Ajouter un commentaire à l'article





« Retour

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies.   J'accepte   En savoir plus