Dans la peau d'une infirmière grâce à une escape-room

Dans la peau d'une infirmière grâce à une escape-room

Dans le cadre de la campagne "Ik ga ervoor" du gouvernement flamand, qui vise à recruter des professionnels dans le domaine de la santé, une "escape-room" s’invite dans les écoles en Flandre. L’objectif : faire vivre aux élèves pendant 40 minutes la réalité du métier d’infirmière d’urgence.

Depuis quelques années, le métier d’infirmière est en pleine mutation, notamment au niveau de sa formation. Pour sensibiliser les élèves de secondaire aux difficultés de ce métier, parfois pénible, une "escape-room" fait le tour des écoles flamandes. Les élèves se glissent dans la peau d’une infirmière pendant 40 minutes et le jeu consiste à développer un médicament contre un virus mortel en utilisant les indices disséminés dans la salle. Ensuite, ils rencontrent un professionnel qui leur raconte son quotidien.

Se glisser dans la peau d’un professionnel de la santé

L’escape-room est mise à disposition des élèves de dernière année du secondaire dans le cadre de la campagne "Ik ga ervoor". Les élèves sont plongés dans le décor de la salle, où ils deviennent pendant quelques minutes une infirmière d’urgence. Le ministre flamand en charge de la Santé publique Jo Vandeurzen, et l’ambassadeur des soins Lon Holtzer se sont rendus sur les lieux pour observer les premières séances de jeu des élèves.

A la sortie de l’escape-room, un professionnel de soins raconte son quotidien afin de donner aux élèves une vision plus en prise avec la réalité du métier.

- [A lire] : Infirmier : un métier où il fait bon vivre

Sensibiliser par le jeu

L’initiative flamande prouve une fois de plus que le jeu peut prendre une place centrale dans la sensibilisation des personnes. C’est aussi le pari de l’application "Lord of condoms", qui sensibilise les jeunes aux dangers des IST grâce à un jeu mobile. Le choix du jeu de rôle n’est pas non plus anodin. En effet, les jeux de rôles s’inscrivent dans une pédagogie à la fois pratique et amusante. Ils permettent une implication personnelle importante des joueurs en leur offrant la possibilité de sortir de leur cadre habituel. L’apprentissage par le plaisir est ainsi une méthode qui a prouvé son efficacité. C’est pour ces raisons que le jeu de rôles est aussi de plus en plus utilisé dans les formations. En immergeant les élèves dans le contexte de l’urgence médicale grâce au rôle de l’infirmière, l’objectif de l’escape-room est de leur donner envie de se diriger vers le secteur des soins de santé.

- [A lire] : Le jeu vidéo comme outil thérapeutique, que faut-il en penser ?

"Ik ga ervoor", pour de nouveaux emplois dans la santé

Lancée par le département de la Protection sociale, de la Santé publique et de la Famille du gouvernement flamant, la campagne "Ik ga ervoor" s’engage à créer 60.000 emplois dans le secteur de la santé. Au niveau fédéral, un accord social a aussi été conclu en octobre 2017 avec le secteur des soins de santé, afin d’améliorer les conditions de travail et la stabilité de l’emploi du personnel soignant.

- [A lire] : Plus de budget pour les professionnels de la santé au fédéral



Ajouter un commentaire à l'article





« Retour

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies.   J'accepte   En savoir plus