La réforme du SIAMU entre en vigueur aujourd'hui !

La réforme du SIAMU entre en vigueur aujourd'hui!

La réforme du SIAMU lancée par la secrétaire d’Etat à la Lutte contre l’incendie et l’Aide médicale urgente Cécile Jodogne entre en vigueur le 1er mars. Elle remanie l’organisation interne de l’institution et intègre le SIAMU dans la réforme fédérale de la sécurité civile.

En décembre 2017, un rapport de la Cour des compte révélait une gestion interne quelque peu douteuse au SIAMU. Ses dirigeants ont donc été entendus et une Commission Spéciale a été mise sur pied pour faire la lumière sur ces événements. Déjà en 2015, lors de son entrée en fonction, la secrétaire d’Etat à la Lutte contre l’incendie et l’Aide médicale urgente Cécile Jodogne proposait de réformer l’organisation interne de l’institution. Cette réforme structurelle qui entre en vigueur aujourd’hui promet une clarification de la gestion du SIAMU.

Modification de la structure de direction

Dans cette réforme initiée en 2015, l’un des changements majeurs sera la suppression de la structure bicéphale du SIAMU. Elle fera place à une direction unique menée un pompier officier chef de service. Celui-ci sera chargé de fixer les priorités de l’ensemble de l’institution et sera appuyé par un commandant en second et un coordinateur administratif. La nouvelle structure permettra à la direction de concentrer ses efforts sur des problèmes connus de longue date, comme la rénovation des casernes, les formations et la revalorisation des pompiers. L’officier chef de service et son second seront prochainement désignés pour un mandat de 5 ans. Ils seront sélectionnés par un jury indépendant, composé d’experts en management public et de pompiers professionnels.

Des nouveautés pour les agents administratifs

Le poste de "coordinateur administratif" a été créé dans le cadre de la réforme. M. de Wergifosse a ainsi été désigné pour exercer des fonctions budgétaires, juridiques et de ressources humaines. Son mandat est subordonné au directeur général.

Dorénavant, les tâches administratives seront pleinement gérées sous la responsabilité du personnel administratif. Jusqu’à maintenant, certaines d’entre elles comme la logistique et les achats dépendaient d’un agent opérationnel.

Un nouveau statut administratif et pécuniaire sera aussi octroyé aux agents opérationnels du SIAMU. Il sera harmonisé avec celui des agents opérationnels des zones de secours. Cela devrait faciliter la mobilité entre le SIAMU et les zones de secours et assurer aux agents du SIAMU une carrière attractive.

Pour une vision plus claire des enjeux

La réforme prévoit aussi le développement d’un plan pluriannuel d’investissement, alors que ceux-ci étaient jusqu’à présent réalisés "au coup par coup". Ce plan sera basé sur un audit et sur une étude prospective d’implantation des casernes. Ainsi, les moyens investis devraient pouvoir être gérés de manière plus rationnelle.

La nouvelle organisation du service devrait également permettre de concrétiser des projets comme le renfort et la réorganisation de la centrale d’appel, ou encore les modifications des procédures des services prévention et préparation. La réforme promet donc de doter le SIAMU "d’une vision claire" et de lui permettre d’envisager ses missions de façon plus moderne et efficace.

[A Lire]

- Au SIAMU, le terrain gronde et l’enquête démarre
- Au SIAMU, agents en grève et administration sous la loupe
- Le SIAMU n’a fourni aucune explication sur les irrégularités



Ajouter un commentaire à l'article





« Retour

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies.   J'accepte   En savoir plus