Quel est le salaire d’un éducateur en Belgique ?

Quel est le salaire d'un éducateur en Belgique ?

Le métier d’éducateur peut s’exercer dans de multiples secteurs et structures. Maisons de repos, établissements d’aide et de protection à la jeunesse, crèches, CPAS, école… La liste est longue ! Dans la mesure où les milieux au sein desquels l’éducateur travaillent peuvent varier, qu’en est-il de sa rémunération  ?

 Découvrez la campagne : "J’aime mon métier" : un focus sur les professionnels du social et de la santé

Derrière le métier d’éducateur, se cache un métier pluridisciplinaire présent dans plusieurs secteurs différents. Un éducateur peut exercer son métier tant au sein d’une école que dans une maison de repos. Il peut également exercer sa fonction dans le secteur des crèches, ou encore dans un centre public d’action sociale (CPAS).

Dans la mesure où les milieux au sein desquels l’éducateur travaillent peuvent varier, qu’en est-il de son salaire ? Est-il différent d’un endroit à un autre ?

Dans le milieu social

 Dans les institutions ou services pour personnes handicapés relevant de la compétence de la Région Wallonne

L’éducateur tient une place importante au sein de ces institutions et/ou services. En général, ils ne suivent pas uniquement des formations pour devenir un éducateur de base.

En date du 1er février 2022, l’éducateur ayant réussi sa première année de formation à orientation «  éducateur spécialisé  » ou «  éducateur social spécialisé  » organisé par l’enseignement secondaire supérieur de promotion sociale perçoit une rémunération mensuelle brute indexée s’élevant à 2.027,92€ en début de carrière et allant jusque 2.920,03€ lorsqu’ils atteignent 31 ans d’ancienneté.

En outre, certains éducateurs sont porteurs d’un diplôme ou d’un certificat de fin d’étude du niveau de l’enseignement supérieur universitaire ou d’une haute école, de plein exercice ou de promotion sociale à orientation pédagogique, sociale, psychologique ou paramédicale. Pour ceux-ci, la rémunération de cette catégorie d’éducateur s’élève à 2.485,06€ lorsqu’ils n’ont aucune ancienneté et s’élève à 4.378,17€ lorsqu’ils disposent d’une ancienneté de 31 ans.

Dans le milieu de la protection de la jeunesse

 Dans les établissements et les services d’aide à la jeunesse relevant de la compétence de la Communauté française

Depuis le 1er février 2022, le personnel éducateur de ces établissements et services perçoit, en plus de leur rémunération mensuelle indexée, une allocation spéciale s’élevant à 74,84 €. Dans les montants suivants, cette allocation spéciale y est incluse.

Les éducateurs qui exercent leurs fonctions au sein de ces établissements sont divisés en plusieurs catégories en fonction de leur diplôme.

L’éducateur qui est au moins titulaire d’un diplôme de bachelier éducateur spécialisé en accompagnement psychoéducatif perçoit une rémunération brute mensuelle indexée à hauteur de 3.231,52 € lorsqu’il est sans ancienneté et peut aller jusqu’à 4.618,54 € pour 31 ans d’ancienneté.

Celui qui est titulaire d’un diplôme de bachelier éducateur spécialisé en accompagnement psychoéducatif A.1. perçoit une rémunération brute mensuelle s’élevant à hauteur de 2.584,69 € en début de carrière et va jusqu’à 4.455,86 € lorsqu’il atteint 31 ans d’ancienneté.

L’éducateur titulaire d’un diplôme ou d’un certificat d’études de l’enseignement secondaire supérieur à orientation sociale ou éducative, de plein exercice ou de promotion sociale quant à lui, a un salaire brute mensuel indexé de 2.390,77 € lorsqu’il est débutant et atteint un montant de 3.843,68 € après 31 ans d’ancienneté.

Dans le milieu scolaire

 Dans l’enseignement libre subventionné par la Fédération Wallonie-Bruxelles

A la date du 1er février 2022, le personnel éducateur des internats libres subventionnés de l’enseignement libre subsidiés par la Communauté française est scindé en deux catégories  :

  1. les surveillants-éducateurs porteurs d’un diplôme de l’enseignement secondaire supérieur qui sont eux-mêmes divisés en deux catégories  :
    • ceux qui ont droit à l’allocation de foyer perçoivent une rémunération de 2.069,27 € au début de leur carrière. Cette rémunération va jusque 3.171,26 € pour un éducateur ayant une ancienneté de 29 ans.
    • ceux qui perçoivent une allocation de résidence. Leur rémunération s’élève à 1.988,39 € lorsqu’ils commencent à exercer cette fonction et s’élève à 3.171,26 € après 29 ans d’ancienneté.
  1. les surveillants-éducateurs porteurs d’un diplôme de l’enseignement supérieur à orientation pédagogique, social ou autres qui est également divisé entre les éducateurs bénéficiant du droit à l’allocation de foyer et de ceux qui ont droit à l’allocation de résidence  :
    • ceux qui ont droit à l’allocation de foyer bénéficient d’une rémunération brute qui s’élève à 2.501,21 € lorsqu’ils n’ont aucune année d’ancienneté et va jusque 4.238,29 € lorsqu’ils ont une ancienneté de plus de 27 ans  ;
    • ceux qui bénéficient de l’allocation de résidence perçoivent une rémunération mensuelle brute de 2.484,36 € au début de leur carrière et 4.238,29 €.

Outre les éducateurs des internats libres et des hautes écoles, il existe une catégorie plus «  générale  » d’éducateurs, reprise parmi les travailleurs subsidiés par la Communauté française. Leur rémunération est, pour cette catégorie générale, identique à celle du personnel administratif.

Lorsque les éducateurs sont repris en tant que surveillants, ils perçoivent une rémunération de 1.948,64 € lorsqu’ils débutent et cette rémunération s’élève 2.643,85 € lorsqu’ils ont une ancienneté de plus de 29 ans.

Parmi ceux-ci se situent également les surveillants-animateurs qui ont une rémunération de 2.078,26 € en début de carrière. Cette rémunération va jusque 3.567,86 € lorsqu’ils ont une ancienneté de 31 ans.

Enfin, une dernière catégorie vise les éducateurs – responsables d’une étude dirigée. Ceux-ci bénéficient d’un salaire allant de 2.442,11 € lorsqu’ils n’ont aucune ancienneté. Et s’élève à 4.029,54 € pour l’éducateur responsable d’étude dirigée ayant 27 ans d’ancienneté.

Conclusion

La rémunération prévue par le métier d’éducateur varie en fonction de sa position, de son diplôme ou de la fonction qu’il exerce au sein de l’établissement.

Par conséquent, leur rémunération se situe, en moyenne entre 1.900 € pour un éducateur qui débute sa carrière et en moyenne à 4.7000 € pour l’éducateur justifiant une ancienneté de 31 ans au plus.

En outre, cette rémunération peut varier grâce à l’octroi d’une allocation de foyer et une allocation de résidence prévue notamment pour le personnel exerçant dans le secteur de l’enseignement.

Et pour aller plus loin :

[Regardez]

[Ecoutez]

 La totalité du podcast de Christopher, éducateur spécialisé dans l’aide à la jeunesse

[Découvrez les fiches métiers dédiées à la profession d’éducateur] :
 Educateur, un métier polyvalent auprès d’un public varié
 Quelles sont les études pour devenir éducateur en Belgique ?
 Educateur spécialisé... oui, mais spécialisé en quoi ?

[Découvrez les autres témoignages d’éducateur.trice.s] :
 Educateur spécialisé pour la ligue handisport : "C’est une fierté de travailler dans ce secteur"
 "Mon bureau, c’est la rue"
 Travail social : "Mon métier, un essentiel"
 Leslie, l’éducateur spécialisé qui utilise les arts martiaux pour aider l’autre
 "Pourquoi j’ai choisi de devenir éducatrice spécialisée... Et 20 ans plus tard, qu’en est-il ?"
 "Ma mission d’éducatrice spécialisée : combattre l’isolement des personnes âgées"
 Handicap : "Accompagner les résidents : un travail de réflexion continu"
 Sabine, éducatrice spécialisée en milieu scolaire : "Le cliché du pion ? Il a la dent dure !"

[Découvrez les autres professions du secteur psycho-médico-social] :
 Les témoignages
 Les fiches métiers

www.jaimemonmetier.be



Ajouter un commentaire à l'article





« Retour

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies.   J'accepte   En savoir plus