Bruxelles : des masques pour les sages-femmes et les soins à domicile

Bruxelles: des masques pour les sages-femmes et les soins à domicile

Ce lundi, les administrations bruxelloises étaient sur le pont pour distribuer 400.000 masques chirurgicaux aux professionnels de la santé. Parmi eux : le secteur des soins à domicile et des sages-femmes.

La COCOM (Iriscare et les Services du Collège réuni) et la COCOF ont commencé la distribution de 400.000 masques chirurgicaux. Ceux-ci permettront de soutenir les institutions subventionnées et agréées par ces trois administrations. Les établissements tels que les maisons de repos et maisons de repos et de soins pourront bénéficier de ce stock, mais pas seulement…

Il est important de rassurer le secteur des soins à domicile et des sages-femmes face à leur inquiétude légitime. 160.000 masques ont été livrés ce dimanche dans 329 points de Bruxelles. 63.350 ont été livrés dans les 5 centres de coordination de la Commission Communautaire Francophone, à la « Huis voor Gezondheid » et à la Fédération des Maisons Médicales qui distribueront vers plus de 1000 infirmières à domicile et sages-femmes. Il s’agit d’une première aide destinée à pallier la situation d’urgence que connait cette profession, en première ligne face à l’épidémie de coronavirus.

La Région de Bruxelles-Capitale reste attentive à la situation de l’ensemble des personnes impliquées dans la lutte contre le coronavirus et, en particulier, aux acteurs de première ligne. Iriscare, les Services du collège réuni et la COCOF continueront à mettre tout en œuvre pour apporter le meilleur soutien aux professionnels de la santé bruxellois.

[Sur le même sujet] :
- Les aides à domicile, de la "chair à canon envoyée au combat"
- Coronavirus : les Services d’Aide aux Familles et aux Aînés en 1ère ligne
- Béatrice, éducatrice dans la petite enfance, lance un coup de gueule
- Coronavirus : "Non, la quarantaine n’est pas romantique pour tou.te.s !"
- Santé : le personnel a besoin de matériel de protection au plus vite !
- Coronavirus : les indépendants font face au danger de la faillite
- Éducateurs, travailleurs sociaux… les oubliés de la crise sanitaire
- Travailleurs sociaux, entre envie de servir et inquiétude
- Caroline confectionne des masques en tissu pour les soignants
- "Prendre soin du personnel de la santé et du social : une nécessité !"
- "Aujourd’hui, je suis Belgique, soignant et solidaire !"
- Coronavirus : le personnel hospitalier se sent abandonné par les autorités
- Les kinés face au coronavirus : "C’est la débrouille absolue !"
- "Terrassons le coronavirus et la marchandisation de la santé"



Ajouter un commentaire à l'article





« Retour

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies.   J'accepte   En savoir plus