PMR : des services de conseil renforcés en Wallonie

PMR : des services de conseil renforcés en Wallonie

La Wallonie souhaite pérenniser les moyens mis à disposition des services qui fournissent une aide pour adapter le domicile des personnes en manque d’autonomie. Ainsi, sur proposition de la ministre Alda Greoli, le gouvernement wallon a adopté jeudi dernier un projet d’arrêté qui établit les modalités d’agrément et de fonctionnement de ces services.

[DOSSIER]

- Tram 9 : Une ligne enfin accessible ?
- Les PMR aussi iront voter !
- L’importance vitale de l’accessibilité

En matière d’accessibilité, la Belgique fait partie des mauvaises élèves en Europe. Si certaines initiatives ont été mises en place dans certaines Régions, le pays a encore un long chemin à faire pour assurer l’accessibilité aux personnes à mobilité réduite (PMR) et aux personnes en situation de handicap. Or, l’accessibilité c’est vital pour tout le monde. C’est dans ce sens et sur proposition de la ministre de l’Action sociale, Alda Greoli, que le gouvernement wallon a décidé d’approuver jeudi dernier un projet d’arrêté fixant les modalités d’agrément et de fonctionnement des services de conseil en accessibilité et de conseil en aménagement et adaptation du domicile. Un budget annuel de 1.400.800 euros sera mobilisé pour pérenniser plusieurs catégories de services.

- [A lire] : Logements adaptés pour personnes handicapées : une première à Bruxelles

L’accessibilité - l’affaire de tous

« L’accessibilité de toutes et tous, notamment architecturale, est un des éléments fondamentaux de tout projet de société, et mérite une attention particulière. Sans accessibilité, sans mobilité, il n’y a pas d’inclusion possible. Tendre vers l’accessibilité nécessite donc de prendre des mesures appropriées afin d’adapter un environnement en fonction des besoins des personnes à mobilité réduite, telles que les personnes âgées ou en situation d’handicap », mentionne dans un communiqué de presse la ministre A. Greoli.

- [A lire] : Pour 2018, les conventions nominatives seront prises en charge… et après ?

Renforcer les services qui proposent des solutions concrètes

Continuer à vivre à son domicile pour une personne en situation d’handicap ou de perte d’autonomie peut parfois être difficile, celui-ci n’étant pas toujours conçu pour répondre à leurs besoins spécifiques. Afin de pouvoir favoriser leur maintien à domicile, il existe en Région wallonne des services de conseil en accessibilité et de conseil en aménagement et adaptation du domicile. Suite à une analyse des lieux, ces services proposent des solutions concrètes et objectives afin d’améliorer, de rendre plus sécurisant et d’adapter au mieux les espaces de vie (réaménagements, recours à une assistance humaine, à une aide matérielle technique…).

- [A lire] : PMR : former les architectes à la construction adaptée

Un budget annuel de plus d’1,4 million d’euros

Ces services ayant toute leur utilité en Wallonie, venant notamment suppléer les politiques wallonnes actuellement mises en place pour améliorer la qualité de vie et le bien-être des personnes en perte d’autonomie, la ministre de l’Action sociale a décidé de pérenniser ces dispositifs et d’y consacrer un budget annuel de :

• 300.000 € pour les services conseils en accessibilité ;

• 450.000 € pour les services conseil en aménagement et adaptation de domicile (secteur handicap) ;

• 650.800 € pour les services conseil en aménagement et adaptation de domicile (pour les plus de 65 ans).

Lien vers le communiqué de presse d’Alda Greoli



Ajouter un commentaire à l'article





« Retour

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies.   J'accepte   En savoir plus