Adapter sa maison, plus facile avec le Prêt Autonomie

Adapter sa maison, plus facile avec le Prêt Autonomie

A Bruxelles, le Fonds du Logement met en route un projet pilote pour aider les personnes handicapées et les personnes âgées à rester à domicile. Un Prêt Autonomie à un taux de 0% leur sera octroyé pour adapter leur maison.

Pour les personnes à mobilité réduite (PMR) ou les personnes âgées en perte d’autonomie, il peut être nécessaire de se diriger vers des institutions quand le domicile n’est pas adapté. Pourtant, cette démarche peut être difficile car elle coupe la personne de ses repères. S’il existe des solutions de logement alternatives, rester chez soi permet de conserver son quotidien et constitue un certain confort. La Région bruxelloise tente donc de faciliter ces démarches. Cela passe par la création d’une assurance-autonomie, dont les contours commencent à se dessiner, mais aussi par un Prêt Autonomie accordé aux personnes âgées ou handicapées. Pour l’instant seulement au stade de projet pilote, ce prêt à 0% octroyé par le Fonds du Logement pourrait éventuellement être généralisé.

Un Prêt Autonomie à 0%

Le projet pilote de Prêt Autonomie a été lancé par le Fonds du Logement bruxellois, sur fonds propres. Entre 10 et 20 prêts à 0% seront accordés à des personnes handicapées ou ayant plus de 60 ans, afin de les aider à acheter des équipements pour adapter leur logement. Les prêts peuvent aller de 500 à 25.000€ et leur remboursement doit s’étaler sur une durée minimum de 18 mois. Pour bénéficier de ce prêt, les personnes doivent aussi remplir les critères d’octroi d’un crédit hypothécaire. Le Fonds du Logement s’associe dans cette initiative avec l’ASBL Solival, qui sera chargée d’établir une liste des équipements nécessaires pour chaque foyer.

Interrogée par la Dernière Heure, la ministre bruxelloise du Logement, Céline Fremault déclare ainsi : "Le prêt autonomie est une vraie alternative."

L’adaptabilité du logement, un enjeu important

Pour les personnes à mobilité réduite et les personnes âgées, adapter son logement devient une alternative de plus en plus considérée. En Wallonie par exemple, la question a fait l’objet d’un colloque en décembre dernier, lors duquel les ministres Alda Greoli et Valérie De Bue se sont exprimées en faveur de cette solution. En effet, pour les personnes âgées, les places en maisons de repos et de soins (MRS) coûtent cher et, avec l’augmentation du nombre de personnes dans ces institutions, le personnel vient à manquer. Il s’agit aussi de se diriger vers une logique d’inclusion, notamment pour les personnes handicapées, en ne les isolant pas dans des institutions spécifiques. La question du maintien à domicile est aussi rendue possible par la multiplication des soins à domicile, dans le cadre de la politique de santé fédérale.

[A lire] : La création de logements inclusifs a la cote !

Le vieillissement de la population, une opportunité socio-économique

Aujourd’hui, la population de la majorité des pays occidentaux est en proie à un vieillissement inévitable. Il s’agit des conséquences du "baby boom", un pic de la natalité entre 1945 et 1975. Cela mène notamment les pays à reconsidérer leur politique de santé, comme c’est le cas en Belgique où se pose la question d’un circuit spécifique de soins de santé mentale pour ce public particulier. Le vieillissement de la population offre aussi de nouvelles perspectives économiques et d’innovation. C’est le cas des gérontechnologies par exemple, qui se sont multipliées en développant des objets connectés qui viennent en aide aux personnes âgées. Au niveau du logement, les MRS sont devenues une source de rentabilité pour de grands groupes qui profitent de cette nouvelle silver economy. En conséquence, la gestion de ces lieux d’accueil se standardise, au détriment du personnel et des patients.

[A lire] : Les gérontechnologies, la solution au vieillissement de la population ?

La rédaction



Ajouter un commentaire à l'article





« Retour

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies.   J'accepte   En savoir plus