La griotte du mois : "Quand la magie opère…"

La griotte du mois:

Au menu de la griotte de ce mois il est question de déontologie, de piliers de comptoir mais également de cueillette de cerises…

Cette semaine, alors que la Belgique semble plus se préoccuper du tronçonnage des plages de Blankenberge que d’un éventuel plan de financement solide du sauvetage de la culture, de mon côté, je me suis épris de l’art qu’ont nos Élus pour sortir un lapin de leur chapeau.

À la base, il y avait Jésus, qui changeait l’eau en vin. C’était pratique. Cela a donné des idées à Georges-Louis qui, à coup de sermons sur Twitter, a converti l’ensemble de la profession des journalistes à la déontologie élémentaire, ce qui était déjà plus inquiétant. Puis, il y a eu Denis qui proposait de métamorphoser les indépendants à l’arrêt en cueilleurs de cerise. Là, c’était vraiment comique. Et maintenant, c’est au tour de Maggie d’ouvrir la voie au surnaturel en politique en transformant les demandeurs d’emploi en infirmiers.

Assurément, on en est là : de la magie pour sauver la Belgique de la crise. Alors qu’on pourrait croire que revaloriser les métiers de la santé, leur offrir un cadre de travail décent, les écouter, les reconnaître et éviter de les contraindre à être mobilisé si nécessaire, pourrait être une ébauche de piste, Maggie intrigue avec une proposition qui épate. Suivez la logique qui, même si elle est digne d’un pilier de comptoir qui refait le monde en vidant sa chope avant la fermeture du bar, n’est pas pour autant dénuée d’un certain sens : suite à la crise, il y a trop de chômeurs et pas assez d’infirmiers. Là où peu de gens y verrait un lien, le bon sens inné de notre Maggie fait des étincelles : convertissons-les !

Virez-moi tous ces fainéants du chômage ! Jobs ! Jobs ! Jobs ! Un problème ? Une solution ! Et à moindre coût en plus ! Que demander de plus ? De l’audace ! De la créativité ! De la virtuosité ! À tel point que dans les couloirs de l’hémicycle, on l’appelle la Ray Manzarec du Conseil des Ministres. Et de fait, avec Maggie, notre gouvernement prend une autre ampleur : déjà que la plupart de nos politiques étaient déconnectés de la réalité, mais là, on rentre dans le fantastique. Une légende est née. Midas changeait tout ce qu’il touchait en or, Icare volait trop près du Soleil, Maggie trouvait des solutions magiques à chaque problème.

En conclusion, amis infirmiers, pour soigner vos plaies des dernières semaines, oubliez la Science, la Médecine ou la Religion. Pensez à Super Maggie ! Un coup de baguette magique, une formule à l’emporte-pièce et le tour est joué. Pratique, non ? Par contre, il me reste une question qui ne me quitte pas : la transformation en infirmière, c’est également valable pour les Ministres qui ne sont pas réélus ?

M.

[Du même auteur]
- "La gestion de crise pour les nuls..."
- "Si vous le pouvez, restez chez vous !"
- "Maggie a tout compris"
- "Une couverture médiatique"
- "Le prix de la santé"
- "Compsy ou l’art de renflouer les caisses"
- "Les sages-femmes... en toute illégalité"
- "Travailleur social, le pro de la précarité"
- "A votre avis, faire grève, ça marche ?"
- "Fermeture de 17 maternités : Maggie says relax"
- "A propos du ratio patients par soignant"



Ajouter un commentaire à l'article





« Retour

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies.   J'accepte   En savoir plus