Journal du confinement précaire : L'Ilot asbl filme son quotidien

30/03/20
Journal du confinement précaire: L'Ilot asbl filme son quotidien

L’Ilot, asbl qui lutte contre le sans-abrisme, a décidé de raconter, via des capsules vidéo, le quotidien de ses travailleurs·euses sociaux·ales en cette période de confinement. Malgré la pandémie qui frappe notre pays, les équipes continuent coûte que coûte leur travail essentiel de terrain.

La première vidéo diffusée par l’asbl L’Ilot se concentre sur Philip, le directeur du Centre d’accueil de jour. Sept jours sur sept, plus de 25 petits-déjeuners et 45 repas du midi y sont distribués. « Depuis plus d’une semaine, les mesures sanitaires liées au Covid-19 nous ont contraints à adapter notre service pour pouvoir le maintenir. C’est donc désormais en formule « take away » que les repas se prennent, directement sur le Parvis de Saint-Gilles », précise l’association. « Comme la plupart des autres restaurants sociaux ont fermé leurs portes, faute de personnel ou de matériel, la demande de repas augmente chaque jour. »

Découvrez son témoignage :

La deuxième vidéo fait découvrir le travail de Stefan, éducateur spécialisé au sein de la maison d’accueil d’urgence pour femmes et familles de L’Ilot. « Le confinement n’est pas évident lorsqu’on vit en communauté. Surtout quand on ne choisit pas ses colocataires... Et d’autant que toutes les activités récréatives ont été suspendues pour limiter un maximum les interactions avec l’extérieur », note l’asbl. « Mais l’équipe sociale se donne à 300% pour adoucir leur quotidien. »

Découvrez son témoignage :

Retrouvez sur la page Facebook de L’Ilot d’autres épisodes du journal du confinement précaire

[Sur le même sujet] :
- Lutte contre le sans-abrisme et la pauvreté : une aide de 10.000 euros
- "Les SDF risquent de faire partie des oubliés de la crise sanitaire"
- SDF et Covid-19 : "Dans notre secteur, le télétravail n’est pas une option !"
- Charleroi : Le Rebond, Centre d’accueil de jour, reste ouvert
- Coronavirus : les infirmiers de rue continuent leur travail de terrain
- Hausse des capacités d’accueil pour les sans-abris infectés



Ajouter un commentaire à l'article





« Retour

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies.   J'accepte   En savoir plus