Charleroi : Le Rebond, Centre d'accueil de jour, reste ouvert

Charleroi: Le Rebond, Centre d'accueil de jour, reste ouvert

Suite aux directives et indications concernant le COVID-19, les équipes de l’asbl Comme Chez Nous se sont réunies le vendredi 13 mars pour décider des modalités pratiques à mettre en place. Ces modalités sont susceptibles d’évoluer en fonction de la situation.

[DOSSIER]
- "Les SDF risquent de faire partie des oubliés de la crise sanitaire"
- SDF et Covid-19 : "Dans notre secteur, le télétravail n’est pas une option !"
- Coronavirus : les infirmiers de rue continuent leur travail de terrain

"Nous réalisons un travail de première ligne dans lequel le télétravail n’est pas possible : nous accueillons des personnes en situation de sans-abrisme dans un lieu qui est parfois le seul lieu abrité de leur journée. Comme Chez Nous décide de maintenir les portes du Rebond, centre d’accueil de jour, ouvertes ; en revanche, les activités collectives des autres services sont suspendues jusqu’au 3 avril 2020", a annoncé l’asbl Comme Chez Nous.

Continuer à satisfaire des besoins d’hygiène primaire

Comme Chez Nous, c’est plus de 100 personnes différentes qui se présentent chaque week-end au Rebond, mais aussi en semaine, afin de pouvoir satisfaire des besoins de base. Ces besoins concernent notamment leur hygiène : il nous apparaît important de maintenir un accès aux douches ainsi qu’aux WC.

Continuer à assurer une veille sanitaire

En partenariat avec le réseau, les travailleurs sociaux sont sensibilisés et informés quant aux procédures sanitaires concernant le COVID-19. Cela concerne autant leur propre santé que celle des personnes en situation de sans-abrisme.

Protéger les travailleurs

Pour rester ouvert, une organisation tournante de tous les travailleurs, hors personnes à risque, est mise en place pour palier l’écartement des personnes bénévoles et des stagiaires, afin de les protéger. Les mesures habituelles d’hygiène sont renforcées.

[Sur le même sujet] :
- "Ces pieds de nez, c’est à nous soignants sur la ligne de front que vous les faites"
- Coronavirus : voici les recommandations pour les psychomotriciens
- "Prendre soin du personnel de la santé et du social : une nécessité !"
- "Aujourd’hui, je suis Belgique, soignant et solidaire !"
- Coronavirus : "Les infirmiers et infirmières à domicile sont les grands oubliés !"
- Coronavirus : le gouvernement fédéral vient en aide aux indépendants
- Coronavirus : le personnel hospitalier se sent abandonné par les autorités
- Les ambulanciers menacés par la pénurie de masques FFP2
- Les kinés face au coronavirus : "C’est la débrouille absolue !"
- Coronavirus : les recommandations aux maisons de repos wallonnes
- Coronavirus : l’ONE adresse ses recommandations aux crèches et PSE
- Coronavirus : branle-bas de combat pour tous les hôpitaux
- Une maison de repos bruxelloise en quarantaine à cause du coronavirus
- Des guidelines créées par les infirmières à domicile
- Maisons de repos : le sous-effectif à l’épreuve du coronavirus…
- Crèches et coronavirus : les professionnelles sur le pied de guerre
- "Les SDF risquent de faire partie des oubliés de la crise sanitaire"
- "Terrassons le coronavirus et la marchandisation de la santé"
- Coronavirus : les recommandations de la Compsy aux psychologues
- Coronavirus : les Services d’Aide aux Familles et aux Aînés en 1ère ligne



Ajouter un commentaire à l'article





« Retour

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies.   J'accepte   En savoir plus