Le projet de l'assurance autonomie a été approuvé

Le projet de l'assurance autonomie a été approuvé

Après avoir engendré plusieurs débats lors des derniers mois, le projet de l’assurance autonomie se concrétise enfin. Le gouvernement wallon vient d’approuver en 1ère lecture le projet de décret de la ministre de l’Action sociale et de la Santé, Alda Greoli, visant à mettre en place l’assurance autonomie.

C’est sûr, l’assurance autonomie a fait l’objet de beaucoup de critiques. Des acteurs du secteur comme : la Fédération des CPAS, la Commission wallonne des Aînés ou la CNE se sont exprimés plusieurs fois contre cette mesure de la ministre Alda Greoli et ont formulé leurs recommandations. Finalement, jeudi dernier le projet de décret visant la mise en place de l’assurance autonomie a été approuvé en 1ère lecture. La ministre wallonne, A. Greoli, précise dans un communiqué de presse les enjeux de ce projet. Selon elle, l’objectif de cette assurance autonomie est de déployer une véritable couverture sociale inédite afin de répondre aux besoins liés à l’allongement de la vie et à la perte d’autonomie. De plus, le montant de la cotisation dont devront s’acquitter tous les citoyens à partir de 26 ans, prévu initialement à 50 euros, est fixé à 36 euros, soit 3 euros par mois.

- [A lire] : Assurance autonomie : la Fédération des CPAS s’exprime !

Une assurance autonomie solidaire

A l’horizon 2061, la Wallonie comptera deux fois plus de personnes âgées de 80 ans et plus qu’aujourd’hui. Si cette évolution est une bonne nouvelle, elle génèrera parallèlement un besoin croissant de services d’aide aux personnes auquel la Wallonie veut pouvoir apporter des réponses. L’avant-projet de décret déposé par Alda Greoli vise donc à mettre en place une assurance autonomie qui organise solidairement une protection sociale pour répondre aux besoins liés à la perte d’autonomie, temporaire ou définitive.

La ministre wallonne mentionne que : « Assurer une qualité de vie durable à toutes et tous dans les prochaines années implique une responsabilité politique et collective essentielle. Il s’agit de prendre l’ensemble des mesures qui permettent l’accompagnement et la promotion de cette qualité de vie. La perte d’autonomie peut être définitive ou momentanée, liée au handicap, au contexte social, à l’âge ou à la santé. Un accompagnement est alors nécessaire pour préserver sa qualité de vie au quotidien et permettre dans de nombreux cas de rester le plus longtemps possible au domicile.

L’assurance autonomie va ouvrir un droit pour tous et permettre aux SAFA (Services d’Aides Familiales) de répondre aux demandes tout au long de la vie. En outre, les services seront renforcés par la création d’autour de 2.000 emplois dans le secteur (infra). »

- [A lire] : Assurance autonomie, Iriscare, travail associatif : ça bouge à Bruxelles !

Les objectifs de l’assurance autonomie

Les objectifs de l’assurance autonomie sont les suivants :

1. Augmenter l’autonomie des personnes

- Prévenir la perte d’autonomie et en retarder la progression en accompagnant les personnes à domicile ;

- Tout au long de la vie ;

- Que la perte soit momentanée ou de longue durée.

2. Garantir aux personnes pensionnées un choix de lieu de vie

- Que ce soit leur domicile, une maison de repos ou une institution pour personnes handicapées, une allocation basée sur les principes actuels de l’APA (l’allocation aux personnes âgées), c’est-à-dire en fonction des revenus du ménage et du taux de perte d’autonomie.

- [A lire] : Bientôt une assurance autonomie pour Bruxelles ?

L’assurance autonomie sera organisée en deux branches distinctes : un compte personnel pour des aides à domicile d’une part et d’autre part, à partir de 65 ans, le droit à une allocation spécifique à chaque personne, autant pour les personnes ayant rejoint une résidence ou institution que les personnes vivant à domicile.

Lire la suite du Communiqué sur le site de la ministre Alda Greoli



Ajouter un commentaire à l'article





« Retour

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies.   J'accepte   En savoir plus