Journée mondiale du travail social 2021 : deux ambitions majeures

Journée mondiale du travail social 2021: deux ambitions majeures

Ce mardi 16 mars est la journée mondiale du travail social qui a pour but de mettre en valeur les professionnels de l’action sociale. Cette date clé induit la mobilisation et la promotion d’un message commun des travailleurs sociaux, à l’échelle mondiale.

Le thème choisi pour cette édition 2021 est Ubuntu, popularisé par Nelson Mandela, qui signifie «  Je suis parce que nous sommes  ». Cette idée d’un «  je  » qui renvoie directement à un «  nous  » souligne bien la dimension du «  service à la personne  » que l’on retrouve dans l’action sociale. Les travailleurs sociaux sont inhérents au développement des relations sociales et jouent un rôle important de connecteur et de gardien de cette union sociale, tout en répondant aux principes éthiques qui se posent.

Les 2 ambitions majeures de cette journée :

  • Transformation sociale inclusive  : «  Guidés par des principes éthiques, les praticiens et éducateurs du travail social et du développement social ont un rôle essentiel à jouer pour connecter les personnes, les communautés et les systèmes  », rappelle l’AIETS (Association internationale des écoles de travail social), et pour «  co-concevoir et co-construire des communautés durables et promouvoir une transformation sociale inclusive  ».
  • Mettre en lumière le travail social  : «  La journée mondiale du travail social est une célébration qui vise à mettre en lumière les réalisations du travail social, à accroître la visibilité des services sociaux pour l’avenir des sociétés et à défendre la justice sociale et les droits humains  », explique l’IFSW (International Federation of Social Workers)

Cette journée si particulière a pour but de rassembler et de partager tout en associant le respect de la personne humaine à celui des relations humaines.

Découvrez nos articles dédiés aux travailleurs sociaux :
- Devenir assistant social : comment faire ?
- Arnaud raconte son quotidien d’assistant social
- Covid-19 : les CPAS sont "à couteaux tirés"
- L’importance de la déontologie pour l’assistant social
- Travailleur social : retrouver le sens premier de notre métier
- De l’urgence à l’insertion : 20 années d’action sociale au service des personnes sans-abri
- Covid-19 : le bilan des travailleurs de l’aide sociale
- Les travailleurs sociaux sont-ils tous sur un pied d’égalité ?
- L’aide sociale de première ligne à la dérive
- Se tuer à la tâche : une assistante sociale raconte son quotidien
- Gérer l’expression de nos émotions avec nos bénéficiaires
- Gérer l’expression de nos émotions avec nos collègues et notre hiérarchie
- Pourquoi nos métiers sont-ils si peu crédibles ?
- Eviter l’épuisement professionnel
- Les travailleurs sociaux et leur rapport à l’argent
- Travailleur social : cumuler plusieurs emplois pour ne pas s’épuiser
- Conditions de logement de nos bénéficiaires : un facteur essentiel à prendre en compte
- Et moi, émoi... De l’importance des émotions dans le travail social
- "Travailleur social " : fourre-tout institutionnalisé



Ajouter un commentaire à l'article





« Retour

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies.   J'accepte   En savoir plus