Chronique d’un psy : "Vaccinez les psy !"

Chronique d'un psy:

Alors que la phase de vaccination des premières lignes commence timidement, la question de la vaccination des psychologues cliniciens se pose. L’occasion pour T. Persons de revenir sur les difficultés qu’il rencontre.

Au pays du surréalisme, on en a souvent pour notre argent. Et à ce niveau, s’il y a une profession de santé qui remporte la palme, c’est clairement les psychologues cliniciens. De fait, en inscrivant ma pratique dans le champ de la santé, je m’attends à ce que l’on me considère comme tel, et donc, que l’on me vaccine rapidement pour continuer mes consultations et montrer l’exemple à suivre. Or, à bien des niveaux, ça coince…

Tout d’abord, il y a les psychologues eux-mêmes qui se tirent une balle dans le pied. Certains d’entre nous, pour des raisons que j’ai du mal à identifier, vont considérer que le vaccin, c’est le mal. À ces personnes, à l’instar d’une Jacqueline au sommet de sa forme, je vous dis : merde ! Non, mais c’est quoi ce délire ? Si les psy commencent à racler le fond des théories du complot, que reste-t-il aux psychotiques ? Certes, les firmes pharmaceutiques s’en mettent plein les poches, mais à cet égard, personnellement, si les enrichir me permet de retrouver mes consultations, ma famille, mes amis, ma culture et mon godet à la fin de la semaine, je n’y vois pas trop d’inconvénients. Prenez ma thune et rendez-moi ma salle d’attente, bon sang !

Soit, la vaccination, je l’espère comme un supporter d’Anderlecht attend le titre. Du coup, ça me rend un poil impatient. Alors je me renseigne et là, c’est l’effroi. En soi, il y a d’abord les informations contradictoires : les psychologues ne sont pas prioritaires. Ah bon ? On nous bassine avec le fait que la population a besoin d’aide psychologique, les indépendants se suicident, les gosses dépriment, les anxieux développent des troubles majeurs et il faut agir vite, mais par contre, sur l’échelle des soins de santé, on n’est pas vraiment considéré comme une priorité… C’est problématique, paradoxal, kafkaïen ?

C’est pas qu’on n’est pas prioritaire, c’est qu’il n’y a pas de plan

Vous me connaissez, quand ça me chipote, je vais un peu plus loin. Et là, c’est l’effondrement. C’est pas qu’on n’est pas prioritaire, c’est qu’il n’y a pas de plan. Cela fait des mois qu’on attend ce fichu vaccin, mais comme on ne sait pas très bien si on aura suffisamment de doses, et bien, on improvise. Anticiper ? Prévoir un listing des psychologues cliniciens souhaitant se faire vacciner ? Non, mais ça, c’est pour les chochottes… Nous, dans nos entités régionales, on y va au talent !

Finalement, une info filtre : il faudrait vérifier ses coordonnées sur la plate-forme UPPAD. Alors, les péquenauds, ça en jette ou pas ? Une plate-forme où seraient collectées les données des prestataires de soin de santé. On l’avait pas vu venir ! Téméraire face à la digitalisation, je me lance avec espoir dans la démarche… Ah… Ça marche pas ! Un service d’aide ? Il est aussi utile qu’une paire de moufles pour un manchot… Discuter avec le help desk de l’E-Health, c’est encore pire que d’être coincé dans le refrain de Crocodile Rock d’Elton John en compagnie de Françis Lalanne. Alors, on se dit que c’est pas grave, qu’on va insister et qu’à un moment, on va trouver une solution à ce problème… Mais non, il n’y pas de solution, si ce n’est de demander à nos associations professionnelles d’acheter des stocks de vaccins au marché noir pour les inoculer directement dans le gras de leurs membres.

En conclusion, ceci est un appel à l’aide à la COCOM, à l’AVIQ, au SPF Santé, aux Cloches de Pâques, à Chuck Norris et à qui de droit : vaccinez les psy ! Contre tout ! Contre la théorie du complot, contre la connerie des services d’aide informatique, mais surtout contre cette saloperie de virus !

T. Persons

[Sur le même sujet] :



Commentaires - 1 message
  • Merci t.Persons.
    Et pourtant foi de membre activiste de lUPPCF, on n'a pas manqué de se démener pour trouver où ?quand ?comment ? Des autorités fantômes en Wallonia...

    Psybert mardi 9 février 2021 22:38

Ajouter un commentaire à l'article





« Retour

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies.   J'accepte   En savoir plus